Roubaix une lumière

Beaucoup diront que c’est la première fois que Arnaud Desplechin s’essaie au film de genre. Pourtant La Sentinelle, son premier long métrage, était un film d’espionnage. Ce n’est donc pas une surprise s’il est assez à l’aise dans un autre style: le film noir.

Et à Roubaix, le constat est plutôt sombre: pauvreté, toxicomanie, insécurité, violence. Un petit concentré de dépression social, de misère absolue. Enfant du quartier, le commissaire Daoud fait ce qu’il peut pour maintenir l’ordre.

On devine chez lui une certaine compassion, qui n’a plus le droit de citer aujourd’hui. Il est à la fois contemporain et il a quelque chose de très romanesque dans sa façon d’enquêter. Il y a chez lui une volonté de prendre du recul…

C’est bel et bien un personne typique d’Arnaud Desplechin. Ce qui ne l’est pas c’est le style. Le réalisateur de Rois et Reine se confronte donc au réel. Il nous plonge dans un fait divers triste et sordide.

Aidé par un jeune lieutenant qui doute de sa mission, Daoud enquête sur le meurtre d’une vieille dame. Très vite, les soupçons se portent sur deux marginales…

Desplechin suit donc ses deux policiers dans un Roubaix qui petit à petit va échapper au réel des actualités (et même des clichés sur le Nord) et sa réalité économique. Le cinéaste ne peut pas se refaire. Au passage, il prouve qu’il est un formidable formaliste en faisant de la ville de son enfance, un labyrinthe destabilisant mais aussi fascinant. C’est presque dans la forme qu’il faut chercher le suspense. L’auteur travaille plus l’ambiance que le scénario.

Aussi ses personnages ont droit à une densité folle. Roschdy Zem est admirable en flic particulèrement charitable. Le réalisateur tournait un peu trop autour de son ego ces derniers temps. Il tergiversait dans ses émotions et ses motivations. Il reprend du poil de la bête en se lancant dans un film noir, mais effectivement jamais sombre, jamais manichéen, jamais facile.


Avec Roschdy Zem, Sara Forestier, Léa Seydoux et Antoine Reinartz – Le pacte – 21 aout 2019 – 1h55


Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.