Rocío Molina – Caida del Cielo

chaillot

 

 

Jonglant avec les conventions, Rocio Molina est flamboyante dans ce nouveau spectacle. Présentée en tant qu’artiste montante du flamenco, elle n’hésite pas à brouiller les pistes en mixant les genres artistiques et utiliser son corps comme outil d’improvisation.

Lorsqu’on imagine un spectacle de flamenco, nous avons en tête une atmosphère de proximité, de concert intimiste. Pourtant, au sein du Théâtre National de Chaillot, nous sommes invités à apprécier son spectacle dans une scène ouverte, sans limites matérielles définies. Rocio Molina s’amuse avec les lumières et les ombres de son terrain d’action.

Elle nous propose une approche libre et contemporaine de la tradition flamenca. Nous le comprenons dès les premières notes de guitares électriques qui annoncent le début du spectacle.

La musique est vivante, multiple puisque nous sommes emportés tour à tour par les mélodies à capella ou électrisés par le flamenco-rock. Comme un chef d’orchestre, Rocio Molina donne le rythme aux musiciens et chanteurs (Pablo Martin Jones, José Angel Carmona, José Manuel Ramos “Oruco”, et Eduardo Trassierra) en cercle autour d’elle. Elle fait claquer avec puissance ses doigts, ses mains et ses talons. Dans les gradins, on peut sentir que le public aurait voulu descendre et accompagner d’applaudissements leur prestation.

Le spectacle est en partie improvisé ce qui renforce l’impression de liberté. Nous suivons différents états de son personnage tout au long du spectacle. D’ailleurs, on ne sait pas si on doit parler d’un ou plusieurs personnages. C’est le corps de Rocio Molina qui sert de fil d’ariane dans ce spectacle intense. Ses déambulations poignantes oscillent entre fragilité et force selon les tableaux. Nous sommes touchés par ce personnage complexe, envoutant et qui fait même rire par moment.

Pendant toute la durée du spectacle, nous ressentons les palpitations du jeu de Rocio Molina. Sa danse est une célébration vibrante de la féminité. Aficionados ou non du flamenco, je vous invite grandement à aller palpiter avec Rocio Molina et ses chanteurs/musiciens…

Du 3 au 11 novembre 2016 

Théâtre national de Chaillot

Auteur: Rebecca Bory

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.