Merlin l’apprenti enchanteur

Une comédie jeune public comme un plaidoyer pour une éducation bienveillante: la seule capable de donner à l’enfant confiance en lui et en la vie.

A l’école de la vie et de la magie, Merlin, encore jeune et plein de doute, fuit son Maître et part à la recherche de l’Oracle, seul capable, pense-t-il alors, de le faire progresser dans son art. Il part en taxi-trottinette dans la forêt de Brocéliande, se perd dans une grotte, mal aiguillée par un lutin espiègle, séduit un dragon par la ruse, rencontre finalement l’Oracle et retrouvera son Maître. Après toutes ces épreuves, il saura lui parler d’égal à égal pour bientôt, peut-être, le dépasser.

Le décor est simple, astucieux et élégant, composé de paravents peints représentant tout à tour des scènes d’intérieur et d’extérieur. L’univers est sympathique, mélange d’objets anciens et de high-tech: exemple, Merlin reçoit des messages instantanés, mais sans téléphone, car des rubans colorés volent ou sont dissimulés dans le décor, rubans que Merlin déroule et lit comme des télégrammes du futur…

Même si le jeu des 2 jeunes interprètes est un peu stéréotypé (Guillaume Garnaud en taxi speedé, équivalent du lièvre de mars d’Alice au pays des merveilles, est un peu linéaire et Adrien Deschamps en Merlin un peu gauche, piétine beaucoup la petite scène de la Comédie Nation…), il faut emmener les enfants écouter cette histoire où adulte et enfant parlent finalement d’égal à égal: Merlin avoue qu’il a peur de son Maître qui le dévalorise; le Maître avoue qu’il n’a en effet pas la meilleure méthode.

A l’avenir, le Maître grondera moins et l’encouragera davantage; en contrepartie, l’élève confiera ses doutes et questionnera l’adulte sans crainte d’être jugé.

Finalement, cette comédie rend hommage au pouvoir des mots, faisant écho à la phrase de Dolto: “Ce n’est pas grave: ça passe avec le langage…”

“MERLIN, L’APPRENTI ENCHANTEUR” de Sandrine GAUVIN à la Comédie Nation jusqu’au 31 décembre 2015,
les mercredis et samedis à 14h30; dates supplémentaires pendant les vacances scolaires.
Texte et mise en scène: Sandrine GAUVIN
Avec: Adrien DESCHAMPS et Guillaume GARNAUD

Auteur: Audrey Bigel

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.