Livres, Polar

L’épouvantable meurtre du marquis de Fors, Jean d’Aillon, 10/18

J’avais déjà lu plusieurs livres de Jean d’Aillon (les chroniques d’Edward Holmes et Gower Watson, réinterprétation des héros de Conan Doyle sous le règne du Roi de France et d’Angleterre au XVème siècle) et j’avais adoré l’écriture, le style, la documentation du récit, l’ambiance.

C’est donc avec une certaine envie que j’ai choisi de lire « L’épouvantable meurtre du marquis de Fors ».

Le prologue de deux pages pose l’assassinat dudit marquis. Puis le livre démarre trois ans plus tard. Éperdu de justice, le héros va se décider à enquêter jusque dans les plus hautes sphères du pouvoir afin de résoudre ce crime et d’éviter la peine capitale aux protagonistes accusés.

J’ai été rapidement perdue par le nombre de personnages, d’intrigues dans l’intrigue, de retours dans le passé. Malgré tout, je ne voulais pas « lâcher » mon livre et je me suis concentrée sur les personnages principaux.

Il faut bien avouer que je suis finalement allée au bout de la lecture de ce livre uniquement dans le but de rédiger ma chronique, l’intrigue n’étant pas parvenue à m’emporter pour les raisons précédemment citées.

Cette fresque peut être intéressante pour les passionnés d’Histoire et par cette époque (règnes de Louis XIII et Louis XIV) car il y a nombre descriptions des modes de vie, des relations entre les différentes strates de la société, de petites histoires dans la Grande Histoire.

Bien que Jean d’Aillon soit une des figures du roman historique et un important auteur de polars, je reste mitigée sur ce livre.

456 pages / 8,80€
10/18 collection Grands Détectives

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.