Art-scène, Théâtre

Le Tartuffe ou l’hypocrite, Van Hove, Comédie Française

Célébrer Molière en sa Maison par une œuvre jamais jouée par la Troupe paraît inimaginable et, pourtant, avec Le Tartuffe ou l’Hypocrite Ivo van Hove nous entraîne à la découverte de la version originelle, interdite dès après la première représentation de 1664.

Cette version a pu être reconstituée grâce au travail de l’historien Georges Forestier. A l’époque, Louis XIV ne pouvait pas laisser Molière représenter les dévots dans une telle satire alors que lui-même se faisait le fidèle supporteur des catholiques.

La programmation de Molière à la Comédie Française s’ouvre donc avec une mise en scène sulfureuse et radicale d’un Tartuffe proposé par le metteur en scène belge Ivo van Hove.

Le Tartuffe ou l’Imposteur est la deuxième version, en cinq actes, de la pièce que nous connaissons, quand la première ne comprenait que trois actes. Cette version est donc plus courte et percutante que celle que l’on a l’habitude de voir.

Le changement est perceptible dès le titre puisque cette version s’intitule Le Tartuffe ou l’hypocrite, et non plus Le Tartuffe ou l’imposteur.

Ivo van Hove explore les zones d’ombre et joue sur toutes les ambiguïtés des personnages, orientation sexuelle comprise. Cette mise en scène est énergique, violente même, concentrée sur la tension que l’arrivée de Tartuffe provoque dans une riche famille, en ruines.

Elle est concentrée sur la relation intime de Tartuffe avec la deuxième et jeune épouse du riche Orgon, le conflit entre le père et le fils ainsi que l’opposition entre une vision progressiste et libertine du monde portée par Cléante et celle conservatrice d’Orgon et de sa mère.

Cette mise en scène se révèle explosive et d’une modernité étonnante qui met tous nos sens sous tension.

Le Tartuffe ou l’hypocrite
de Molière
Mise en scène Ivo van Hove
La Comédie Française
du 15 Janvier au 24 Avril 2022

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.