Imaginate

Ha les vacances de la Toussaint… face à la fraicheur, on se met à l’abri et on retrouve des étrangetés, de objets curieux qui ne manquent pas de charme dans nos poussiéreuses discothèques!

Et on retrouve un vieux disque de rock made in Australia. Là, on est dans des choses plus classiques. Une musique qui sort des pubs, des soirées arrosées et des troisièmes mi temps. Ca sent bon la sueur et la testostérone.

Heureusement nous sommes en 1999 et c’est la britpop qui mène la danse dans le commonwealth. Les sitcoms ressemblent tous à la série Friends. Taxiride est une sorte de réponse au mouvement musical, de l’autre coté de la planète. Il y a donc derrière ce quatuor toute la force de frappe du rock australien.

Celui qui cogne et qui fait d’ACDC, l’étendard d’un pays et d’une vision du rock. Dan Hall et ses copains ont l’air de connaître les coutumes très locales. Pourtant ils mettent beaucoup d’eau dans leur bière.

Inimaginate est une succession de hits possibles, qui pourrait être entre deux chansons des Gallagher ou dans la bande son de Friends. Ce disque méconnu chez nous sent très fort les années 90. C’est un vestige efficace de ce qu’il se faisait dans les années 90.

Car si les instruments sont affutés, le disque avale aussi toute une culture pop, qui fait bien rire, allant de Crosby Stills & Nash jusqu’à Bon Jovi. Bah oui. Le résultat est donc aujourd’hui particulièrement kitsch. Les harmonies vocales sont douces mais les riffs veulent nous secouer les cheveux. L’album vaut le détour car la mélancolie s’en mèle. On devine les défauts mais on leur découvre du charme.

Le groupe a connu son heure de gloire puis a disparu aux oubliettes. Ils tournent encore sur le continent Australien depuis 2015… La nostalgie finit toujours par faire son travail.

Warner – 1999

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.