Hive Mind

Ha l’été, ne me dites pas que le funk n’est pas le son de cette saison! Je vais me mettre en colère!

Car j’espère de tout mon coeur que cette fois ci l’été sera propice à The Internet, groupe de funk qui mérite un peu plus que le succès d’estime en 2015. Ce groupe a une haute estime de son art et cela s’entend depuis pas mal de temps. Bon d’un autre coté, leur nouveau disque est signé chez Columbia ce qui devrait leur faire du bien en terme de reconnaissance.

Ils ne l’ont pas volés. The Internet forme un collectif assez intéressant qui mélange le classicisme et des choses plus modernes. Il y a du hip hop et de l’electro dans leurs efforts assez suaves dans l’ensemble.

Ce n’est pas nouveau mais c’est bien fait: le groove de The Internet est assez original. C’est un vrai effort de groupe. Les personnaliés s’effacent pour un son particulier, qui veut être identifié. Ils empruntent pas mal à l’acid jazz anglais des années 90.

Ce qui n’est pas du tout une mauvaise chose. Au contraire, je trouvais que l’on dénigrait pas mal cette époque où le jazz empruntait une voie populaire, urbaine et mélodique. The Internet retrouve ce chemin là, chaud et velouté, avec de belles harmonies, des boucles lyriques, des vocales féminines et des envolées électriques.

Je ne suis pas en colère en fait: The Internet me chauffe agréablement les oreilles.

Columbia – 2018

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.