Freakshow

Café et cigarettes… quel (bon) programme!

Remarqué il y a quelques années avec un astucieux premier effort, Renaud Druel et ses compagnons reviennent avec un nouvel album avec un hip hop musical, cinématographique et qui vous attrapera de la première minute jusqu’à la dernière note!

C’est une réussite dans le monde ultra formaté du rap ou simplement de la musique indépendante. Druel est un super héros de la farouche liberté. Il chante avec les tripes et une bonne humeur qui n’a plus beaucoup le droit d’exister.

Il est jovial. Il cite à tour de bras des références qui feront rire et musicalement, il a autant écouté les rappeurs de la première heure, comme les joyeux drilles de Java ou des choses beaucoup plus rock’n’roll. Avec tout cela il fabrique un théâtre qui ne fait pas peur comme pourrait le suggérer le titre de l’album. Littéraire et musical, c’est tout un univers qui se développe au fil des morceaux.

On avait deviné ça dans le premier essai. On ne sait pas combien de cigarettes et de cafés, le groupe a avalé: ils ont bossé dur pour nous présenter une ambiance qui réveille une certaine poésie, une douce fantaisie, un recyclage malin de la culture pop.

On a l’impression d’être entre amis, tard dans la nuit, après quelques bouteilles festives! On croise des zombies et Jack l’éventreur. Il y a des étranges créatures dans les chansons mais ca ne fait pas peur. Au contraire on est heureux de s’évader avec un rap équilibré, où la musique a toute sa place.

Visitez donc ce spectacle musical, humble et immersif! C’est une très bonne adresse!

Tekini records – 2017

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.