Cities 2

Il a trente quatre ans et bat tous les records. Pourtant ce n’est pas une star. Mais c’est un artiste passionné et cela s’entend dans ce nouvel album où tous les genres se mélangent joyeusement.

Il a fait des tonnes et des tonnes de concerts. Il a remporté très jeune tous les prix possibles. C’est un véritable surdoué. Thibault Cauvin est un guitariste hors pair. Il défend son art de manière assez classique.

Cependant il aime aussi la pop, le rock ou l’opéra. Il s’intéresse à tout. Le Monde, il le traverse de long et en large. Et cela s’entend dans Cities 2, évocation justement de la richesse du Monde.

C’est un album de voyages. Il y a des rencontres. Il invite ses amis au chateau d’Herouville pour enregistrer: Erik Truffaz, Ballaké Sissoko, Matthieu Chedid, Didier Lockwood, Lea Desandre, Christian-Pierre La Marca, et Adélaïde Ferrière viennent l’aider à écrire un album personnel. Il a adapté les grands compositeurs classiques. Il se confronte à ses contemporains et arrive souvent à nous surprendre. Ca part dans tous les sens. C’est déroutant mais souvent on est charmé par son immense talent, rappelant un peu la vertu de la virtuosité.

Sportif, amoureux de surf, Thibault Cauvin affronte des vagues mélodiques sans perdre pied. Il navigue avec aisance entre les genres. On va stopper la métaphore waterproof et on va tout simplement vous proposer d’écouter un album libre, rococo et singulier. Il faut forcément s’y intéresser!

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.