Supergiant

Supergiant, le disque de tous les superlatifs, est il super?

Il s’agit là d’un groupe de Los Angeles. L’esprit californien est une sorte de concept qui grille auu soleil où la musique s’enfonce dans une douce folie psychédélique. Est ce que c’est le cas de Valley Queen, nom assez joli pour un groupe mené par une chanteuse atypique.

Valley Queen a t il quelque chose de spécial donc? Une chanteuse. Natalie Carol. Elle chante avec une touche presque british, qui rappelle un autre groupe qui aimait surprendre avec discrétion, Fleetwood Mac. Quand on dit ca, généralement cela veut dire que le groupe est plutôt inspiré et c’est le cas ici.

La première chanson impose donc une sorte de pop survolté où s’échappe avec rigueur une voix haute perchée et une guitare qui assure toute la partie psychédélique du projet. Cela donne effectivement un effet de supernova sonore du plus bel effet.

Il y a un petit coté années 70 finalement rafraichissant car les choix musicaux ne sont pas si communs que cela. On ne va pas tout de suite les coller dans la galaxie des super grands mais ce groupe ensoleillé a de quoi décoller vers les cieux brulants du succès!

roll call records – 2018

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.