Souviens moi

Laurent Montagne, grimpeur confirmé de la musique hexagonale, continue de se promener sur les sommets avec une légèreté bienvenue.

C’est ce que l’on aime chez ce musicien de la Drome: son aridité lui offre une grande liberté. Depuis vingt ans, il jongle avec les mots pour soutenir sa réalité. Une vérité délicieuse, celle d’un poéte moderne, fils des Tetes Raides ou Louise Attaque.

Il arrive à faire des ponts entre la pop et la chanson française. Il a la politesse de mettre de l’élégance dans ses colères et ses révoltes bien contemporaines. Il aime les riffs qui balancent. Il évite toute agression. Il pense avec de la joliesse dans ses compositions.

Après un album pour les enfants, il se rappelle à notre bon souvenir comme une espèce de chanteur orgueilleux mais sincère. Souviens moi rassemble tout ce que l’on aime chez un compositeur bien de chez nous: il a la gouaille, le charme et l’humour des paroles drôlement assemblées et des refrains assez doux.

Il y a donc une espèce d’ironie qui émerge et qui fait franchement plaisir à attendre. Dans notre époque où ca ne dérange plus de se matraquer pour des idées, la nuance est une qualité que l’on apprécie beaucoup. On est servi par ces dix nouvelles chansons qui séduisent sans aucun problème. Il a la bonne idée de revendiquer sans hurler et surtout de chercher à nous convaincre avec le gout certain de la séduction. Le chanteur à découvrir en ce moment: c’est le conseil du jour!

Quasi indestructible production – 2019

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.