No Dormiras

LES ESPAGNOLS (OUI BON ARGENTIN ICI MAIS LE RÉSULTAT EST LE MÊME !) SE SONT UN PEU AMÉRICANISÉS DANS CE FILM D’HORREUR (JE DIS CA MAIS Y’EN A QUAND MÊME DE TRES BONS!) OU ALORS C’EST TROP INTELLO POUR NOUS!

PAUVRES AMATEURS! QUAND ON ME VEND UN FILM D’HORREUR ET QUE Y’A PAS UN SURSAUT, ON PEUT SE POSER DES QUESTIONS. LA TOUCHE ESPAGNOLE SI PARTICULIÈRE S’EST TRANFORMÉE EN QUELQUE CHOSE DE PLUS CONVENU ET SINGULIER.

DEJA DANS L’IDEE DU FILM! JOUER UNE PIÈCE DE THÉÂTRE DANS UN ANCIEN ASILE ET JOUER EN EXPÉRIMENTANT LA PRIVATION DE SOMMEIL ET QUASI DE NOURRITURE, AFIN QUE SE RÉVÈLE “L’ACTEUR” DANS SA PLUS GRANDE SENSIBILITÉ ET CRÉATIVITÉ!!!

EN VUE DE MON RESSENTI, C’EST OFFRIR BEAUCOUP PLUS SUR LE PAPIER AUX ACTEURS QU’AUX SPECTATEURS SUR L’ÉCRAN. C’EST SE DONNER DU MAL EN TERME D’ECRITURE POUR PAS GRAND CHOSE. SURTOUT POUR MEUBLER AVEC AUTANT DE CHOSES AUSSI INUTILES QUE CHIANTES.

LE SADISME DU PREMIER FREAK SHOW DANS L’INTRO DU FILM ET TOUTE L’ATMOSPHÈRE MALSAINE QUI AURAIT PU CHANGER LA DONNE SONT TRÈS MAL DÉVELOPPÉS. LA MISE EN SCÈNE N’A RIEN D’EXTRAORDINAIRE: LES MOUVEMENTS DE CAMERA SONT UN PEU TROP RAPIDE A MON GOUT ET NE SUGGÈRENT RIEN, JUSTE L’ÉVIDENCE DU MOMENT.

LES ACTEURS SONT PAS MAL MAIS RIEN DE TRANSCENDANT LA NON PLUS. (LE MEC EST NUL A CHIER, J’AI MÊME PAS RETENU LE NOM DU ROLE), HEUREUSEMENT QUE L’ACTRICE PRINCIPALE EST JOLIE, C’EST DÉJÀ CA ! LA MUSIQUE EST DE LOIN LE PIRE ÉLÉMENT DE CE SOUS FILM D’HORREUR. IL MANQUE CLAIREMENT BEAUCOUP DE CHOSES A CE FILM QUI SE DONNE BEAUCOUP DE MAL POUR RÉINVENTER LE MYTHE PSYCHIATRIQUE.

IL NE ME FAUT POURTANT GUERE PLUS QU’UNE AMBIANCE FOLLE POUR UN FILM D’HORREUR, JE NE SUIS PAS DIFFICILE A CE NIVEAU, ET NORMALEMENT CE SIMPLE ÉLÉMENT DE DECOR SE SUFFIT A LUI MÊME MAIS LA ENCORE, ON EN VOIT PRESQUE RIEN ET ON N’EN SAIT PRESQUE RIEN.

A VOULOIR TROP S’ÉPARPILLER ET FAIRE DE L’HORRIFICO-BOBO ON FINIT PAR FAIRE UN BIDE. IL FAUT CROIRE QUE MES GOUTS COMMENCENT A ETRE UN PEU PLUS EXIGEANT QUE CELA ET CE N’EST PAS PLUS MAL. JE N’AI PAS DORMI ET C’EST DEJA UN BON POINT, (LE FILM AURAIT DU S’APPELER 108H ! LOL) A CROIRE QUE J’AI PRIT L’EXPÉRIENCE TRES AU SÉRIEUX MAIS BLAGUE A PART, SI LA SCÈNE LA PLUS EFFRAYANTE DU FILM EST POUR MOI, LA PREMIÈRE, LORSQUE L’ON VOIT LES PIEDS NUS DE L’ACTRICE (OUI J’AI DES PHOBIES TRÈS PARTICULIÈRES) ET BIEN C’EST QUE CLAIREMENT JE SUIS PASSÉ A CÔTÉ, A MOINS QUE TOUT CECI NE VIENNE PAS DE MOI.

AVIS AUX AMATEURS

Avec Eva de Dominici, Belén Rueda, Natalia de Molina, Susana Hornos – Eurozoom – 16 mai 2018 – 1h45

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.