La mécanique des jours

Face à l’industrie du disque très frileuse, des types comme Jeanphilip font plaisir à entendre: un rock sans concession, qui ne veut rien lacher et qui chante avec ses tripes: décidément Québec est l’Eldorado du rock en version française!

Il roule effectivement des mécaniques! Jeanphilip aime les riffs qui rongent les guitares et des rythmiques très américaines. Pour lui, le rock ca cogne. C’est de l’énergie. C’est un moment de vérité. Canadien, Jeanphilip a cette double culture entre le rock nord américain et la chanson française.

Il n’a pas peur (comme beaucoup de ses camarades québecois) d’assumer cette passion franco américaine. Sur son disque il y a de jolis clichés de Paris mais ce chanteur n’est pas un enfant de Barbara ou de Bobino. Avant de souligner ses sentiments, le gars aime sortir les tripes!

La mécanique des jours est donc basé sur un moteur nourri par deux essences. La carosserie de l’ensemble est très américaine. En version française, cela fait du bien de voir qu’il y a des personnes qui n’ont pas peur de rougir face aux voisins américains.

L’adjectif c’est “efficace” mais heureusement les paroles sont elles aussi sensibles, personnelles et précises. On oublie les références car le binoclard réserve des surprises avec des titres sacrément tendus qui dépassent la démonstration de forces!

C’est le rock engagé, intime et urgent qui explose dans ce disque. Solide, La mécanique des coeurs, fait battre le notre avec sa fabrication sincère et sa science électrique. Ce n’est pas nouveau, mais franchement, qu’est ce que c’est bon!

Bunker d’auteuil – 2016

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.