Glass

DERNIER VOLET DE LA TRILOGIE COMMENCÉE PAR M.NIGHT SHYAMALAN EN 2000 (ET OUI DÉJÀ !) AVEC « INCASSABLE » ET 2016 « SPLIT ». ON POURRAIT DE DEMANDER COMMENT LES 3 FILMS S’ENTREMELENT SURTOUT AVEC 19 ANS D’ÉCART. IL Y A T’IL VRAIMENT UN PROPOS DE CLOTURER UN CHAPITRE QUI EN APPARENCE NE RELIE PAS?

OU JUSTE UNE ENVIE DE NOUS TORTURER A CHERCHER SE LIEN ENTRE TOUS. JE N’AI PAS DE SOUVENIR TANGIBLE « D’INCASSABLE » MAIS J’AI BEAUCOUP AIMÉ « SPLIT » ET C’EST VRAIMENT CETTE DERNIÈRE RAISON QUI ME POUSSE A VOIR “GLASS” AUJOURD’HUI.

ET PUTAIN MOI QUI N’EN ATTENDAIS RIEN, JE VIENS DE ME PRENDRE UNE SACRÉE CLAQUE ! ET ÉMOTIONNELLE EN PLUS ! SANS M’Y ATTENDRE, J’AI MÊME FINI AVEC LES LARMES AUX YEUX, OUI OUI ! CA TIENT LA ROUTE, CA SE MET EN PLACE PETIT A PETIT ET C’EST EXTRÊMEMENT PLAISANT A VOIR. NOTAMMENT GRACE A LA PERFORMANCE DE JAMES MCAVOY. SERIEUX DEJA DANS “SPLIT” IL ETAIT SPECTACULAIRE MAIS LA IL EST JUSTE INCROYABLE !

J’ÉTAIS PERPLEXE SUR LES 20 PREMIÈRES MINUTES, QUI SEMBLAIENT FACILES. COMME SI CES 19 DERRIÈRES ANNEES N’ÉTAIENT RIEN, NI POUR BRUCE WILLIS, QUE L’ON RECHERCHE ACTIVEMENT (PAS TANT QUE CA DIS DONC) ET PUIS SUFFIT D’UN TOUR DE PASSE-PASSE AVEC LA BÊTE POUR QU’ILS SOIENT TOUT 2 ENFERMÉS DANS L’HÔPITAL PSYCHIATRIQUE OU, MIRACLE EST ÉGALEMENT ELIJAH, MR GLASS EN OS ET EN OS.

UN PEU TROP GROS MAIS CA A TOUTE SA PLACE AU DÉROULEMENT DU FILM. ET CA PERMET DE RATTRAPER PRESQUE 20 ANS D’OUBLIS. LA PREMIÈRE PARTIE EN INTROSPECTION PSYCHOLOGIQUE EST TRÈS INTERESSANTE ET DONNE UNE DIMENSION AUX FILMS QUE LES 2 AUTRES ONT MOINS. IL Y A TELLEMENT A DIRE ET TELLEMENT A COMPRENDRE DANS CE FILM QUI REJETE LE SUPERFLU. TOUT EST PENSÉ, TRAVAILLÉ ET CE N’EST QU’A LA FIN (COMME BEAUCOUP DE FILMS OUI) QUE LE PUZZLE S’ASSEMBLE.

IL Y A UNE VRAIE RÉFLEXION ET ELLE EST LA EN PERMANENCE: SOMMES NOUS DANS UN FILM IMITANT L’ART IMITANT LA VIE ETCETERA ? EST CE QUE LA VIE EST UN COMIC BOOK ? EST CE QUE LEURS POUVOIRS SONT RÉELS ? OU RATIONNELLEMENT OPPORTUNS ? UN VRAI PROPOS QUI SE TIENT DU DEBUT À LA FIN, AVEC DES REBONDISSEMENTS UTILES.

L’ÉCRITURE EST PROPRE. LES QUESTIONS TROUVENT LEUR RÉPONSES. MÊME LES SECONDS RÔLES SONT A LA HAUTEUR DES AUTRES. C’EST D’AILLEURS LES MEMES ACTEURS QUE DANS LEUR FILM D’ORIGINE ! CA AUSSI FALLAIT LE FAIRE. ET CE ROLE DES 3 ALTERNANTS, CASEY, JOSEPH ET CHARLAYNE, COMME DES AVATARS A NOS HÉROS EST PARTICULIÈREMENT BIEN PENSÉ. LA BANDE SON EST EXCELLENTE ET M’A RAPPELÉ CELLE DE “THE CELL”, AUTRE FILM DE FOU.

L’AMBIANCE EST OPPRESSANTE. JE NE PENSAIS HONNÊTEMENT PAS PRENDRE AUTANT DE PLAISIR A VOIR CE FILM. CERTAINS LE TROUVONT PEUT ÊTRE PLAT MOI JE L’AI TROUVÉ TRES CONSISTANT ET EXACTEMENT LA OU JE L’ESPÉRAIS VOIR PLUS. SHYAMALAN EST DÉFINITIVEMENT DE RETOUR. ET SI L’ON COMPARE LES FILMS DE SUPER HÉROS (VOUS CONNAISSEZ MA PASSION POUR CE GENRE), CELUI SORT DU LOT ET DONNE VRAIMENT ENVIE D’EN VOIR PLUS. TO BE CONTINUED.

AVIS AUX AMATEURS

Avec Bruce Willis, James mc Avoy, Samuel Jackson et Sarah Paulson – Walt disney – 16 janvier 2019 – 2h10

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.