Begin Again

Est que vous connaissez John Carney? Le réalisateur de Once, New York Melody et Sing Street. Un type obsédé par la musique! Evidemment qu’il est intéressant de jeter une oreille sur les musiques de ses films!

New York Melody en anglais, cela se dit Begin Again et on applaudira une fois de plus la traduction française toujours prête pour nous surprendre! C’est le film hollywoodien de John Carney, réalisateur d’un petit film irlandais qui a fait un carton sur la planète entière parce Spielberg a beaucoup aimé: Once.

Un film sur la folk music et désormais un gros films sur le succès et la production américaine. La musique se met donc au diapason et le réalisateur observe les musiques qui viennent de New York. Il y a donc dans son disque, de la soul, du groove, de la pop et du rock.

De loin, comme ça, cela peut paraitre indigeste. D’ailleurs la présence de Adam Levine (de Maroon 5) et Ceelo Green ne sont pas rassurantes. Ces deux là ne font pas dans la nuance. Et puis l’actrice du film, Keira Knightley s’essaie à la chanson.

Vous savez bien que ce n’est pas toujours bon signe quand une actrice décide qu’elle sera chanteuse. Mais visiblement elle est bien coachée et s’en sort très bien dans le trip “chanteuse de la campagne à la robe élégante et à la sensibilité émouvante”.

Tout comme le chanteur de Maroon 5 qui sort un peu de son créneau de crooner moderne. Les chansons sont entêtantes et Carney rend bien compte de la production américaine! Il y a bien tous les clichés mais il y a aussi le plaisir simple d’une chanson qui se plante dans le crane et ne plus s’enlever!

Comme dans le film, c’est toute l’efficacité d’un hit qui est démontré dans ce disque qu’on avait bien envi de détester et que l’on finit par écouter en boucle. Il y a bien deux ou trois fautes de goût mais dans l’ensemble, ca fonctionne assez bien. Mais très bien puisque finalement tout l’album se chante sans préjugé et avec enthousiasme. Ce n’est pas du tout raffiné mais bon après tout c’est le film hollywoodien de John Carney, qui se fera plus nuancé sur son métrage suivant, l’irrésistible Sing Street!

Polydor – 2014

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.