Shake Burn & love

Tiens du garage rock! Tiens, un petit groupe de chez nous qui semble beaucoup s’amuser! Tiens de bonnes ondes rock’n’roll! Allez, faut prendre tout ce qui est bon!

Car le duo français ne semble se soucier que d’une chose: le riff qui tue. Le refrain qui te donne l’envie de tout casser. L’énergie cash. Laure et Arnaud sont sur les traces bien empruntées des White Stripes. Heureusement, ce sont de bons laboureurs! Ils cultivent ce rock naturaliste qui de toute façon ne laisse pas indifférent.

Notre petit couple randonne donc sur une contrée que l’on connait déjà mais ils rendent la promenade de nouveau intéressante. Il faut dire qu’il y a de l’intensité dans leur manière de voir les choses: c’est un son primitif servi par un voix féminine assez incroyable.

Ainsi servent ils un style diabolique où l’ambiance garage réussit à s’approcher des paysages mythologiques d’un monde Lynchien. Il y a quelques choses de cinématographique dans leurs titres, tous habités et c’est ce qui impressionne le plus sur ce second album sans concession.

En trente six minutes, Laure et Arnaud nous font tout oublier: ils déversent tant d’énergie dans nos oreilles qu’on oublie les préjugés et le passé si lourd à porter. Les références s’effacent petit à petit: à la fin du disque, on entend plus que Red Money. Ce n’était pas gagné. Mais il nous consume avec leurs furieuses compositions. On les aime d’amour à la fin. Le titre est exact: on remue. On brule. On aime!

4 play music – differ ant – 2018

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.