Le Sens de la Fete

IMMERSION HYPER RÉALISTE AU COEUR D’UN GRAND MARIAGE DE BOBOS PARISIENS.

LES COULISSES D’UNE ORGANISATION DEMENTIELLE AVEC UN JEAN PIERRE BACRI IMPECCABLE EN ORGANISATEUR SURMENÉ, QUI APPREND A SES DEPENS QUE LE SENS DE LA FETE CA SE MAINTIENT DU DEBUT DE LA DEMANDE EN MARIAGE JUSQU A L’AFTER.

LA SOIRÉE PROMET D’ÊTRE ÉPIQUE. CA FAIT PLAISIR DE VOIR LE SOUK ET LA TENSION QU’EST D’ORGANISER UN TRUC AUSSI ENORME. COMEDIE SANS VRAIMENT L’ETRE QUI TOURNE NON STOP: C’EST PLUS REALISTE QUE DROLE. CA RESTE AUSSI FAMILIALE QUE “NOS JOURS HEUREUX” OU “TELLEMENT PROCHES” MAIS ON S’ATTACHE MOINS AUX PERSONNAGES QUI ONT POURTANT TOUS UN PETIT QUELQUE CHOSE.

ENTRE AUTRES, PIERRE LE MARI EST VRAIMENT L’ARCHÉTYPE DU TROUDUC FRIQUÉ INSUPPORTABLE (ON SE DEMANDE D’AILLEURS CE QUE FAIT SA FEMME FADASSE AVEC) ET IL EST A LA HAUTEUR DES AUTRES PERSONNAGES DU FILM MAIS MALGRÉ TOUT CELA, ON SE FAIT UN PEU CHIER, CA NE DEMARRE RÉELLEMENT QU’A PARTIR DE 1H DE FILM ET HEUREUSEMENT PARCE QU’IL Y A DE TRES BONS TRUCS ET LA FIN EST VRAIMENT GENIALE.

ALORS C’EST PEUT ETRE UN PEU TROP LONG. C’EST PEUT ETRE LE SUJET QUI M’INTERESSE MOINS MAIS CA RESTE UN TRES BON FILM, BIEN CONSTRUIT ET BIEN JOUÉ. ON PENSE BIEN EVIDEMENT A TOUS LES MARIAGES AUXQUELS ON A PARTICIPÉ ET DU COUP ON COMPREND MIEUX L’ENVERS DU DECOR. LE MAITRE MOT “S’ADAPTER” DANS LE FILM EST AUSSI LE MIEN DANS LA VIE, ALORS ALLONS-Y ADAPTONS NOUS.

AVIS AUX AMATEURS

Avec Jean Pierre Bacri, Jean-Paul Rouve, Gilles Lellouche et Vincent Macaigne – Gaumont – 04 octobre 2017 – 1h55

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.