La Forme de l’eau

TOUT EST BON DANS LE TORO ? ! ET BIEN OUI ET NON ! CE NOUVEAU CONTE DONT LUI SEUL A LE SECRET, ENTRE PARFAITEMENT DANS SA FILMOGRAPHIE QUI ALLIE L’ALLEGORIE FANTASTIQUE A LA POESIE BAROQUE, COMME POURRAIT LE FAIRE DANS SON PROPRE STYLE, TIM BURTON QUE J’APPRECIE TOUT AUTANT.

MAIS REVENONS EN A NOTRE TORO OU DEVRAIS JE DIRE A CE MONSTRE TOUT DROIT SORTIE DU LAC POUR S’AMOURACHER D’UNE HUMAINE. ON EST TRÈS LOIN DE “CRIMSON PEAK” QUI RESTE A MON EGARD SON CHEF D’ŒUVRE ABSOLUE MAIS L’INTENTION Y EST TOUT AUTANT.

NÉANMOINS CE POÈME EST MOINS SPECTACULAIRE ET FASCINANT QUE CA AURAIT PU L’ÊTRE. MIS A PART LA MUSIQUE QUE JE N’AI PAS APPRÉCIÉ ( ET QUI M’A PLUS FAIT PENSER A DU “AMELIE POULAIN”, AU DEBUT EN TOUT CAS), IL N’Y A PAS DE FAUSSE NOTE SUR LE DÉCOR, LES COULEURS ET LA MISE EN SCÈNE.

C’EST DU GUILLERMO COMME ON AIME MAIS LUI QUI M’AVAIT HABITUÉ A TOUTES UNE PALETTE D’EMOTIONS ET D’ÉMERVEILLEMENT, M’A LAISSÉ COMPLETEMENT DE MARBRE, A ME NOYER DANS LA FUTILITÉ DU RECIT. TOUT EST BEAU MAIS BEAUCOUP TROP TRANQUILLE.

JE M’ATTENDAIS A CE QUE LA PREMIERE RENCONTRE AVEC LA “BÊTE” SOIT PLUS FORMIDABLE QUE CA ! ET MEME SI CA COLLE PARFAITEMENT AVEC L’INDIFFÉRENCE ET LA NORMALITÉ ABORDÉE DANS LE FILM. UNE HISTOIRE D’AMOUR PEU IMPORTE SA FORME COMME DANS “LA BELLE ET LA BÊTE” FINALEMENT.

LES PERSONNAGES NE SONT PAS SI ATTACHANTS QUE CELA. SALLY HAWKINS TOMBE AMOUREUSE A LA PREMIERE PALME POSÉE SUR LE VERRE, ET NE POUVANT PAS PARLER, ELLE SE FAIT COMPENSER PAR OCTAVIA SPENCER QUI N’ARRÊTE PAS DE JACASSER MAIS C’EST LOIN D’ÊTRE PASSIONNANT. LA BÊTE, MI HOMME MI AMPHIBIEN EST DÉLICIEUSEMENT MIGNONNE MAIS C’EST TOUT SE QU’ON EN RETIENT, AUCUN PERSONNAGE N’EST VRAIMENT DÉVELOPPÉ ET C’EST BIEN DOMMAGE.

CE QUI ME DÉRANGE LE PLUS, C’EST QUE PRESQUE TOUTES CES DIFFÉRENCES SONT EXPOSÉS, LA MUETTE, L’HOMO, LA FEMME NOIRE, L’ESPION….ALORS LE MESSAGE EST QU’ENSEMBLE ON EST PLUS FORT CERTES, MAIS BIEN QUE CE NE SOIT VRAI, CA N’A RIEN DE RÉVOLUTIONNAIRE …

L’AMOUR REND AVEUGLE DIT-ON AUSSI, LA PAUVRE ELLE LES CUMULE DONC ! RHHO CA VA ! EN MÊME TEMPS ELLE CROIT QUOI LA PETITE SALLY, QU’ELLE VA LE RAMENER CHEZ ELLE, LE FAIRE VIVRE DANS SA BAIGNOIRE EN LUI OFFRANT DES ŒUFS AU PETIT DÉJ ? BAH OUI, CA A BEAU ÊTRE UN JOLI RÊVE ÉVEILLÉ, UN JOLI MESSAGE SUR LA DIFFÉRENCE ET LA SOLITUDE ENDORMIE SOUS UNE MARÉE MONTANTE, LA CRÉDIBILITÉ SUR CETTE HISTOIRE, EN PREND UN PETIT COUP POUR MOI….. CETTE FORME DE L’EAU M’A LAISSÉ DU MAUVAIS CÔTÉ DE LA SURFACE.

AVIS AUX AMATEURS

Avec Sally Hawkins, Doug Jones, Michael Shannon et Richard Jenkins – 20th century fox – 21 février 2018 – 2h03

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.