Happy Birthdead

CA COMMENCE TRES BIEN DANS L’AMBIANCE COMME IL FAUT AVEC UN LOGO UNIVERSAL QUI TOURNE EN BOUCLE ET QUI ASSUME DEJA TOUTE L’IDEE DU FILM QUI EST VRAIMENT ALLECHANTE.

LA MORT EN BOUCLE OU LE DERNIER JOUR DU RESTE DE TA VIE POUR TOUJOURS, ENCORE ET ENCORE, A MOINS QUE L’ON NE TROUVE POURQUOI ON SE FAIT BUTER LE JOUR DE SON ANNIVERSAIRE . UN CONCEPT QUI NE MANQUE PAS DE SOUFFLE ET QUI POUR LE MOMENT REVISITE SURTOUT DANS LE GENRE HORRIFIQUE.

L’HEROINE EST CRAQUANTE ET ATTACHANTE ET C’EST LE GRAND ATOUT DU FILM, ET ON NE VA PAS S’EN PRIVER. ON A VRAIMENT UN RETOUR DE SLASHER COMME “DETENTION”, “SOUVIENS TOI L’ETE DERNIER” OU MÊME “SCREAM” ET ÇA, ÇA FAIT VRAIMENT PLAISIR.

ON A VU PAS MAL DE TRES BONS FILMS D’HORREUR MAIS FINALEMENT TRES PEU DANS CE SOUS GENRE ET SURTOUT SOUS CET ANGLE. EN BREF HEIN, LE FILM A TOUT POUR PLAIRE, AVEC UNE VRAIE IDEE ET DES JUMP SCARE CLASSIQUES BIEN PLACÉS QUI ONT BIEN FAIT LEUR EFFETS.

C’EST JUSTE DOMMAGE QUE LES DIALOGUES DU DEBUT AVANT QUE TOUT NE COMMENCE A ETRE UN GROS BORDEL, ACCUMULENT CERTAINS CLICHÉS ASSEZ VULGAIRES ET PEU NÉCESSAIRES. LE FILM AURAIT PU ETRE TRANSCENDÉ AU DELA DE CA PUISQUE LA SECONDE PARTIE, UNE FOIS QU’ELLE COMPREND CE QUI LUI ARRIVE VRAIMENT, EST TRES APPRECIABLE.

UN PETIT SLASHER QUI OSE INNOVER, DROLE, MALIN ET SUFFISAMMENT EFFICACE POUR QU’ON SE LE MATE ENCORE, ENCORE ET ENCORE. POUR CEUX QUE CA INTERESSE DE NE PAS ME LE FETER C’EST LE 23 MARS MERCI.

AVIS AUX AMATEURS

Avec Jessica Rothe, Israel Broussard, Ruby Modine et Charles Aitken – 15 novembre 2017 – Universal – 1h37

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.