This is All Yours

Mais il y a aussi la volonté de faire un peu de rock dans tout cela. Il y a même un très sixties Left Hand Free qui donne le frisson. Le disque précédent jouait sur la corde électro. Ici, les membres s’affirment un peu plus. Le succès du premier essai les pousse à sortir des habitudes et s’affirmer un peu plus. Il y a des accents psychés. Le confort financier leur permet de tester des idées parfois assez dingues.

World On Fire

Les riffs ardents, la voix qui couine, des rythmes barricadés, tout y est pour nous faire revivre quelques moments mélomanes de l’adolescence. C’est très marrant mais surtout aucun cynisme ne transpire de ce World on Fire. Slash fatigue ses six cordes avec la même passion, le même élan: il poursuit sa quête du riff immortel, dépassant les modes et le temps.