Barry Seal, american traffic

BARRY SEAL, OU “LE GRINGO QUI LIVRE QUOI QU’IL ARRIVE”. BIOPIC DANS LE MÊME GENRE QUE “ARRETE MOI SI TU PEUX” SAUF QU’A DEFAUT D’AVOIR PLUSIEURS PERSONNALITES, BARRY SEAL N’EN A QU’UNE!

PILOTE D’AVIONS EXPERT ET PASSIONNÉ, B ARRY SEAL VA VITE ETRE RECRUTE PAR LA IAC, L’ANTI CIA POUR DES PETITS BOULOTS DE LIVRAISON EN TOUT GENRE. MAIS C’ETAIT SANS COMPTER SUR L’ARROGANCE DE BARRY POUR S’OCTROYER UN AUTRE BUSINESS SUR LE CHEMIN.

IL SE RETROUVE A BOSSER A LA FOIS POUR LA CIA, POUR PABLO ESCOBAR ET DEVIENT EXPERT DE MAGOUILLE EN TOUT GENRE.IL MENE DE FRONT TOUS SES ENGAGEMENTS AVEC SA VIE DE FAMILLE, CE QUI EST D’AUTANT PLUS ETONNANT.

JUSQU’A NE PLUS SAVOIR QUOI FAIRE DE TOUT CET ARGENT, IL LE DIT LUI MÊME, LES CACHETTES FINISSENT PAR MANQUER DANS LEUR MAISON BLING BLING. PLUS DE PLACE SOUS LE MATELAS, DANS L’ECURIE, DANS LES VALISES.

UNE HISTOIRE DE FOU MAIS COMME ON DIT, PLUS C’EST GROS PLUS CA PASSE, ET A VOULOIR TROP EN FAIRE, ET A SE CROIRE AU-DESSUS DE TOUT SOUPÇON, IL FINIT MÊME PAR SE METTRE DANS LA POCHE LE GOUVERNEMENT AMERICAIN, LEGALEMENT CETTE FOIS.

PLUS L’HISTOIRE SE COMPLIQUE PLUS BARRY SEAL EST PRIS DANS UN ENGRENAGE QUE LUI SEUL PEUT ARRETER MAIS L’APPAT DU GAIN ET L’ADRENALINE ET L’EXCITATION DU DANGER ET DE L’ILLEGALITE LE FORCE A CONTINUER COUTE QUE COUTE. LE FILM RESUME UNE TRANCHE DE VIE, SOUS UN TON PLUTOT HUMORISTIQUE MELANT QUELQUES IMAGES D’ARCHIVES, LES PERSONNAGES SONT BIEN RETRANSCRITS (ENFIN J’IMAGINE) TOM CRUISE DANS UN ROLE ASSEZ INEDIT QUI RETROUVE DOUG LIMAN APRES “EDGE OF TOMORROW”, DANS UN REGISTRE QUI LUI VA VRAIMENT BIEN ( MR AND MRS SMITH).

UNE BANDE SON FUNKY, UNE HISTOIRE VRAIMENT HORS DU COMMUN ET QUI AURAIT PU CONTINUER SI CE N’EST UN DETAIL QUI FAIT TOUT CHAVIRER. C’EST RACONTÉ SANS PRISE DE TETE, CE QUI FACILITE LA LECTURE, PARCE QU’ON NE PEUT PAS DIRE QUE SUR LE PAPIER ELLE FASSE ENVIE ET JE RECONNAIS VOLONTIERS QUE SANS MON TOM TOM EN TETE D’AFFICHE JE N’AURAIS PAS FAIT LE DEPLACEMENT. IL FAIT PARTI DES FILMS QUE J’AI VRAIMENT EU PLAISIR A VOIR MAIS QUE JE NE REVERRAI SUREMENT PAS. EN TOUT CAS C’EST 2H BIEN INVESTIES, JE NE PEUX EN DIRE AUTANT DE TOUS LES FILMS VUS RÉCEMMENT.

AVIS AUX AMATEURS

avec Tom Cruise, Domhnall Gleeson, Jesse Plemons et Sarah Wright – Universal – 13 septembre 2017 – 1h50

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.