• Art-scène
  • Cinéma
  • Livres
  • Musique
  • Vu à la télé

Samo, a tribute to Basquiat, Laëtitia Guédon, Koffi Kwahulé, Théâtre de la Tempête

La vie de l’artiste de génie au succès fulgurant : Basquiat entre musique et couleurs.

Songs, Samuel Achache, Bouffes du Nord

Malgré son extravagance et son humour, Songs laisse un sentiment confus

Kanata, Robert Lepage, Théâtre du Soleil

Armé uniquement de son ambition, Robert Lepage propose un voyage initiatique à travers l’histoire du Canada et on le suit, en pirogue même parfois

La Magie lente, Denis Lachaud, Benoit Giros, Pierre Notte, Théâtre de la Reine Blanche

Mais si Louvier n’est pas schizophrène, alors qu’il se définit comme tel depuis 10 ans: qui est-il? C’est cette énigme que la relation de soin va chercher à éclaircir. C’est une révélation et une mue qu’on accompagne.

Alphonse Mucha – Musée du Luxembourg – Paris

Mucha ou la quête d’universalisme Mucha est un universaliste. Convaincu...

Miranda Mirianashvili, Gypsy melodies

Pour la première d’une tournée européenne, la chanteuse était au théâtre Athénée-Jouvet le 12 novembre dernier, pour un moment tout à la fois beau et différent.

Furia, Lia Rodrigues, Théâtre National de la Danse Chaillot

C’est une performance pour dix danseurs avec un engagement fort du corps, miroir de la danse engagée proposée par Lia Rodrigues.

Sœurs (Marina et Audrey), Pascal Rambert, Audrey Bonnet, Marina Hands, Bouffes du Nord,

Malgré la gravité de leurs mots, le lien entre ces deux-là ne se rompt jamais, et l’attention entre elles et nous se maintient sans faille pendant 1h30.

La favorite

Entre la chambre de la reine et tous les couloirs de l’énorme château royal, les deux jeunes femmes vont s’affronter avec une violence croissante et les coups vont pleuvoir. L’auteur de Lobster continue d’observer la triste condition humaine coincée dans l’absurdité du Monde et des hommes.

Alita: Battle Angel

Robert Rodriguez. L’inverse du réalisateur de True Lies. On n’est pas loin du branleur sublime, du jemenfoutiste arriviste, du rigolo de service, mais d’un amoureux de la série! Cameron et ses producteurs sont donc convaincus par le réalisateur de Machete ou Spy Kids. Ca fait un peu peur. Toutes les faiblesses vont arriver par lui.

Aterrados

Le réalisateur a le sens du détail. En quelques plans, il sait vous faire ressentir l’ennui, le doute ou la colère. Tout ce que l’on peut trouver dans un décor de petits pavillons. L’action se compacte sur un quartier mais il y a des choses très étranges qui se déroulent.

High flying bird

Si vous changez l’enseigne NBA par Hollywood, vous trouverez un petit concentré d’ironie autour de l’idée du pouvoir et des puissants. Il profite de la technologie d’aujourd’hui pour parler aussi de la soi disante liberté qu’offre les réseaux, les smartphones etc. Le discours pourrait être plombant mais Soderbergh instaure une exigence qui fait plaisir à voir.

Nicki Larson et le parfum de cupidon

C’EST BIEN FILMÉ, BIEN RYTHMÉ, DRÔLE AVEC DES GAGS EN CASCADES ET DE JOLIS HOMMAGES EN PUNCHLINE (HA LES CHAUSSETTES ROUGE ET JAUNE A PETITS POIS, RANMA 1/2, ET J’EN PASSE), ON SENT LES FANS DE LA PREMIÈRE HEURE DU MANGA, ET C’EST PRIMORDIAL POUR FAIRE UN FILM DE CET ENVERGURE.

High Society

De l’autre coté du monde, le bucher des vanités brule aussi. Les arrivistes et les prétentieux se marchent sur les pieds pour quelques moments de gloire. On savait que la Corée du Sud se mettait à produire du blockbuster pour tout le reste du Monde mais on découvre que la production locale n’est pas si polie que cela.

Velvet buzzsaw

Dans Velvet Buzzsaw, il y a donc cette écriture cynique et cette façon très clinique de suivre des personnages plus ou moins agaçants. NighCall est un thriller sombre et désenchanté: ce nouveau film est encore un triste constat sur quelques pantins attirés par l’argent et le pouvoir. Ils pervertissent à leur manière l’art et son marché. Une malediction va s’abattre sur eux…

Edmond

Un film qui célèbre le théâtre ne peut pas être complètement mauvais?

Green book: sur les routes du sud

Viggo Mortensen joue l’Italien du Bronx. Il ne fait pas dans la nuance mais le comédien n’est pas du genre à faire dans la facilité. La grosse brute est finalement généreuse. En face de lui, Mahershala Ali a tout simplement la classe en virtuose de la musique, condescendant et lettré.

La Mule

Réactionnaire, Clint Eastwood est capable de justifier pourquoi toute sa vie il a défendu ses valeurs étranges pour nous. A 88 ans, il est pose un regard froid sur la violence d’aujourd’hui. Il ne nuance pas pour faire passer la pilule. Et pourtant La Mule est un beau film américain

Les photos insolites des présidents de la Ve République

Juste avant ou juste après Noël, on peut encore faire des cadeaux. Et ce bel ouvrage peut être un choix judicieux. Broché, sur papier glacé et riche en illustrations, il se feuillette avec curiosité et se lit avec intérêt.

Infestation

Délire arachnéen, le second opus des petites araignées voraces est supérieur au premier. Evidemment on attend le troisième avec impatience.

Eclosion et Comment j’ai fait cent films sans perdre un centime

Des araignées se déversent dans les rues des grandes capitales… Voilà un scénario qui ferait briller l’imagination de Roger Corman, qui se raconte dans une bio riche et dense!

Le jeu de la défense, André Buffard, éditions Plon

je l’ai littéralement dévoré, ce Jeu de la défense. Plus de 400 pages et combien d’heures à m’y plonger…

Arrête avec tes mensonges, Philippe Besson, éditions 10/18

Ils sont rares, ces écrivains français qui parlent d’eux-mêmes sans prétention. Ils sont rares et c’est d’autant plus appréciable. Besson a l’art de nous faire douter. Est-ce tout à fait lui ? Ou est-ce un autre ? L’emploi de la première personne du singulier brouille les pistes. L’utilisation des descriptions physiques (très) proches de son apparence laisse perplexe.

« LES TONDUES », Perrine LE QUERREC, Jacques CAUDA

« Nous sommes métisses / Nous sommes l’épouvante et la puissance / L’utopie et la faille / L’inégalité flagrante vivante souffrante vibrante rayonnante / Nous sommes une bouche le langage – des seins un cœur- des bras l’étreinte – des cuisses la force – des yeux la perception – deux cerveaux l’intelligence – un sexe la vie / Une chevelure / Une femme. »

La femme au serpent, Claude Izner, éditions 10/18

Lorsque Laurence et Liliane, les deux sœurs qui se cachent sous le pseudonyme de Claude Izner, ont décidé de mettre fin aux aventures du libraire Victor Legris, nul doute que leurs lecteurs ont été déçus. Euphrosine, Joseph, Tasha et les autres allaient nous manquer.

Transport

Yves Flank a une écriture si évocatrice qu’il nous fait autant entrer dans la nature la plus charnelle qui soit que dans la recréation d’un certain Paris des années 1940. Il y a notamment un passage sur les cours des immeubles où se concentre la vie en commun, les chanteurs qui viennent pousser leur mélopée. Il y a aussi un personnage de concierge qui fait froid dans le dos.

Robopocalypse

Aujourd’hui il pleut. Il nous semble loin le temps où l’on...

Les vacanciers, Emma Straub, éditions 10/18

Pour la plupart d’entre vous, les vacances sont finies et bien finies. Voici un livre qui vous en rappellera certaines sensations. La chaleur, l’eau, les repas entre amis qui traînent, les apéritifs sur la terrasse à n’en plus finir. Les retrouvailles, chaleureuses ou distantes.

About the light

Rayon de soleil en plein hiver, Steve Mason est l’Anglais qu’il faut connaitre avant le Brexit!

Perfecto

Car nos cousins d’ Amérique sont au carrefour des influences. Ils savent être drôles mais ne négligent pas la musique pour autant. C’est le cas du groupe Bleu Jeans Bleu, qui se marrent beaucoup mais sait surtout écrire une chanson.

Les Bruits de la ville

Les bruits de la ville se transforment en mélodies imparables! Voyou est totalement fréquentable

Feral Roots

Depuis 2014 et leur précieux Great Western Walkyrie, le groupe a trouvé son créneau: un rock mélancolique mais très très très puissant. La batteur imite celui du Muppet Show et le guitariste est d’une virtuosité assez incroyable pour vous planter un air dans la tête.

Capitalist blues

Mieux encore, le folklore s’introduit dans le quotidien et la réalité. La jeune femme ne veut pas être un joli produit exotique. Les paroles sont sarcastiques et ne manque pas d’égratigner notre époque. Le commentaire social est là mais il ne s’impose pas.

The gipsy soul of Tiwayo

Produit par un compagnon fidèle des Black Keys, Tiwayo déroule donc tout un échantillon de chansons viriles mais correctes. On écoute ses voyages à travers de riffs éclatants et donc une voix subtile, qui se casse sur un blues jamais laborieux ou démonstratif.

Stuffed & ready

C’est une charmante punkette qui n’a pas vraiment envie de suivre les modes. Elle fait donc dans l’épure quand l’époque admire les énormités et l’emphase. Grand bien lui fasse: la démarche est plus que louable. Elle est salvatrice.

Remind me tomorrow

Avant c’était sans retenue. Désormais, la musicienne brode. Elle introduit des touches d’électro. Les synthés tapissent ses douleurs. D’autres instruments ont désormais leur droit d’entrée dans son univers triste mais plus désespéré.

Vertigo

A l’ombre d’un géant, Minuit fait sonner les cloches d’un rock sexy...

The unseen in between

Il s’exprime à travers elles, qui embrasent des mélodies diffuses mais réellement éloquentes. Il fait penser à Neil Young par cette façon de sa cacher derrière un instrument capable d’être protéiforme. Il profite allégrement des transformations sur dix nouvelles chansons qui vont de la pop à la country.

Tripote-moi 10 fois le Brexit avec les doigts

Oh my God, Oh my queen, the british population de l’autre côté de la...

Castle Rock, Maine pas peur ! Enfin si, en 10 raisons.

Il est des cerveaux, parfois, dans lesquels on aimerait vivre juste l’espace d’une journée, celui d’un Président de la République, celui d’un génie chercheur, celui d’une star américaine en plein tournage d’un blockbuster, oui ok ok de Rocco Siffredi aussi rhhoooo, une ½ journée, celui d’un joueur de foot un soir de victoire de Coupe du Monde, et que sais-je encore chacun son trip.

Le « Faites du bruit » de Nagui

Nagui est de ceux qui, année après année, printemps après printemps,...

Balance ton Pawn, stars !

Las Vegas, donc, en banlieue sûrement, ça ils ne le disent pas, et dans un grand hangar transmis de père en fils, de fils de venu père à leur propre fils, depuis 4 générations, se jouent tous les actes de Pawn Stars.

Un sunday Delahousse et au lit !

Après un après-midi de sieste de lendemain de fête, la joie dissimulée ou pas d’un repas à rallonge chez mamie, d’un cocooning au coin du feu, d’un vagabondage dans les rues urbaines désertes ou les pieds mouillés d’une forêt de province, voilà qu’à 18h, tout bascule.

Ma Champion’s League est bien détendue du stream !

Cette semaine parlons foot ! et oui ENFIN revoilà la Ligue des Champions,...

13 raisons de regarder 13 Reasons Why

Oui bon ça va hein rhooo, ok j’aurai pu creuser un chouilla plus pour le...

Vendez votre voiture.fr, l’actor studio is back

Et oui, je suis de retour, bronzé comme jamais, sapé comme jamais, moi le Maitre Gims de la chronique TV, que dis-je le savoureux mélange de Booba et de Kaaris mais le tout en beaucoup moins black et moins musclé, quoique, si si, et beaucoup plus dans la plume, plume plume (c’est pour aller avec le si si) !

Una Casa del Papel por favor

La question est pourquoi ? Et bien figurez-vous que j’ai la réponse ma brave dame, et oui ! Ahahahahaha, oui j’ai réponse à tout, et vlan dans les dents.

DOG TV : la télé avec du poil et de la queue !

Petit, dans les 80’s, et oui, j’ai connu les 45 tours, le minitel, la...

Recent Reviews From All Categories

Vu à la télé !

advertisement

JE SUIS CHARLIE

http://www.charliehebdo.fr/
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.