les rita mitsouko: les amants
Jan31
Read More
Vertigo
Jan31

Vertigo

A l’ombre d’un géant, Minuit fait sonner les cloches d’un rock sexy et fantasque. Quand vous êtes les fistons des Rita Mitsouko, monsieur et madame, vous êtes évidemment attendus au tournant. Pas facile d’être les fils de… surtout d’un groupe aussi mythique que les Rita, la vache sacrée des années 80 et du rock débridé ! Quelques chansons avaient rassuré. La voix de Simone Ringer rappelle étrangement celle de sa maman. La guitare de Raoul Chichin sait aussi couiner comme il faut. Et pourtant nous ne sommes pas en face d’un ersatz fabriqué avec de l’ADN de Rita. Ce n’est pas une pale imitation. Ce sont de vrais défenseurs de la cause rock en France. Trois ans après leur EP, voici donc l’album, le premier, la marque de fabrique. Ce que l’on entend c’est donc un rock pop, festif, dansant. Le groupe a le sens du groove avec des synthétiseurs très contemporains. On aime aussi les paroles, légères puis tranchantes. Simone et Raoul profitent de leurs copains pour trouver leur propre partition. Moins tête chercheuse que le groupe de leurs parents, ils restent néanmoins bluffants dans cette manière de se réapproprier les années 80 et ses clichés tout en clair-obscur ! Minuit est un nom bien trouvé. C’est généralement l’heure des soirées, le moment de faire pêter le champagne, le début de la débâcle nocturne. Leur musique est une fête mais le groupe n’oublie pas les petites contraintes, les contrariétés et parfois la tristesse d’un petit matin pathétique dans un Paris moite et ambigu. Travaillant les ambiances, Minuit réussit son premier opus avec des paillettes, de l’esbroufe mais pas que ! Ce disque est un soleil de nuit ! Because music –...

Read More
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.