Viral

Le printemps arrive avec son lot de pollen et divers allergies. C’est le bon moment pour regarder un sympathique film d’infectés à l’ancienne!

Ca commence très mal. Un lycée avec son lot d’adolescents frustrés qui ne pensent qu’à se rouler des galoches. Deux soeurs s’ennuient dans cette charmante ambiance avec un papa poule chauve (je me suis identifié parfaitement avec mes trois poils sur le caillou et mes adorables filles). Mais la terreur s’installe dans leur petite film.

Obama annonce une épidémie de grippe assez sérieuse. En fait les victimes du virus sont possédés par une sorte de bestiole qui les controle en s’infiltrant à l’intérieur des corps. Tout cela se passe après un chouette concours de gerbes du plus bel effet!

Rien de nouveau sous le soleil californien avec ce petit film d’horreur réalisé par les auteurs de deux Paranormal activity. Il y a là de quoi avoir la gerbe effectivement. Mais très vite, les réalisateurs montrent quelques singularités avec une réalisation soignée et une vie de famille bien décrite avant de tout faire exploser en éclat avec cette maladie étrange et très esthétique.

C’est donc la fin du Monde en riquiqui, à travers le regard de deux adolescentes dégourdies, coincées dans une petite cité poussiéreuse. On peut y voir une métaphore sur la sexualité et des trucs qui plairaient bien à Cronenberg mais il s’agit finalement d’une humble série B, qui a son charme (pas seulement à cause des deux jolies actrices) et parasite le flot de navetons qui inonde le marché du dvd et de la vod.

Avec Sofia Black D’Elia, Analeigh Tipton, Travis Tope et Michael Kelly – Wild side video

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.