Vieux Frères – Partie 1

So 2014. Une petite liste d’artistes qui ont fait l’année 2014. Offrez les à Noel. Vous ne vous tromperez pas!

L’année 2014 sera celle de Fauve. En un an, le collectif parisien est devenu énorme. C’est fini les petites salles: ils font désormais la tournée des Zénith, comme des stars de la variété française. Le groupe évite le star system mais il a pris une place à part dans le coeur des mélomanes de l’hexagone.

Leurs concerts sont complets et leur participation à de nombreux festival a fait grandir leur renommée. En début d’année, il y a eu Blizzard, un intense petit album puis est sorti le premier vrai disque de Fauve, Vieux Frères Partie 1. Un disque décevant. Même s’il est bien. Car on retrouve toutes les qualités du groupe. Et d’abord ce style inimitable « spoken word », ce franc parlé entre slam, rap et rock.

Autour gravite une musique hypnotique, servie par une guitare à l’élégance rare. Il y a aussi les thèmes sombres qui feront réfléchir les adolescents et les grands enfants que sont les adultes. Fauve sait décrire les idées noires et contempler le mal être et les états d’âmes qui font mourir les espoirs et les illusions.

Des bas fonds, le groupe fait remonter une lumière subtile, transcendée par des mots et des rythmes. Celle des petits matins tristes. De la grisaille après une fête.  Il n’y a pas l’image, plus présente sur scène. Il y a encore l’ambiance, survoltée et désespérée. Peut être qu’au bout de quelques chansons, le charme se rompt. Ca sent un peu la redite au bout de quelques minutes.

Pourtant Fauve fascine car il vise souvent juste et impressionne par son réalisme. Léo Ferré qui fait du slam, cela pourrait être un résumé souriant de Fauve. Ils sortent les griffes face aux doutes et aux terreurs contemporaines. La dépression devient une inspiration. Pas étonnant qu’une génération accusée de tous les maux, victimes de toutes les crises, se retrouvent dans les chansons de Fauve. Comme pour la jeunesse de notre pays, on se demande comment sera l’avenir de Fauve, si l’identification avec son époque ne va pas un peu trop cloisonner le groupe dans les années 2010, les années Fauve!

A offrir aux Parisiens, aux déprimés et aux fans de chansons réalistes!

Warner – 2014

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.