Via Sophiatown

viaParis installe son quartier d’été en Afrique du Sud pour un spectacle de danse euphorisant!

La troupe sud africaine Via Katlhehong Dance nous plonge au cœur du quartier multiculturel Sophiatown de Johannesburg. Sur fond d’images d’archives projetées au mur, quatre danseuses aux formes généreuses, quatre danseurs et deux musiciens font défiler les pages mouvementées de son histoire. Des scènes de danse, de rues, de bars évoquent le vivre ensemble, la mise en place de l’apartheid puis l’exil, la misère dans les townships.

Dans une explosion d’énergie épatante, la troupe témoigne du pouvoir de la danse pour supporter les tourments de l’existence. La joie de vivre persiste même dans les mines, face aux exclusions. L’expression du corps sert de moyen de lutte face à l’oppression du pouvoir. La danse gumboot tire ainsi son origine d’un code de communication des miniers grâce à leurs bottes et leurs chaines. « La danse sert à se réapproprier la possibilité de parler, son identité, sa fierté» rappelle la troupe.

On salue l’énergie et les talents remarquables de la troupe Via Katlhehong. Leur rythmique impeccable dynamise le public que l’on aperçoit battre la mesure de la tête. Les valises sur le plateau ne freinent pas les chorégraphies. Vraiment géniales.

Dans la foulée du succès du spectacle congolais Coup fatal à Avignon, Via Sophiatown offre une performance danse à ne pas manquer. L’Afrique du Sud dans toute sa fureur de vivre! Bravo.

Jusqu’au 3 août 2014

www.theatredelacite.com

Auteur: Estelle Grenon

Partager cette chronique sur

1 Comment

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.