Chante chante danse là le Valls Gate, chouette

manuel-valls

Décidément le football est en pleine foforme en ce moment et abreuve nos chaînes infos (si on le dit vite ça fait « chez nympho », j’avais jamais fait gaffe, ça m’étonne de moi…) !

Après le Fifa Gate, où Michel et son orchestre l’UEFA ont crié au loup devant les agissements historiques de Sepp Blatter, voici les gars de l’Europe du foot impliqués dans un Gate pour eux par effet de billard à trois bandes (non, pas Adidas, c’est une expression, ça me fatigue de devoir tout expliquer à chaque chronique, faut que je refasse de la radio moi) avec ce qu’il est désormais courant d’appeler le « Valls Gate ».

Pour mémoire, les Forbans avaient anticipé avec leur très fameuse chanson « Chante chante, danse là le Valls Gate, chouette, c’est sympa tu verras, viens, surtout n’oublies pas, prends ton jet république emmènes tes gosses et tais toi ! », maintenant qu’ils chantent dans les meetings du Front Marine Le Bleu de Le Pen, ils ne se refusent rien (je sens que je vais prendre un procès via Maître Collard moi…).

Résumons-nous, notre 1er ministre au teint halé et aux cravates façon JP Foucault dans « Qui veut gagner des millions » s’est offert un week-end de printemps un aller-retour Poitiers/Berlin en jet de l’Etat, au frais de la princesse, et les princesses c’est nous, youhouuuu comme on est belleessssss avec nos robes à paillettes.

Pourquoi Poitiers ? Non pas pour fêter le 1283ème anniversaire du gain de la bataille anti sarasins de Charles Martel, 1283ème (vous pouvez vérifier si vous voulez…oui le truc date de 732) ça voudrait pas dire grand-chose comme date d’anniv ; mais bel et bien pour participer, en mode on est des cools foufous on met même pas de cravates, au congrès truc rassemblement cambadélisco-progressiste avec tout plein de gens du PS dedans, bref, le congrès du Parti Socialiste qui avait donc lieu à Poitiers.

Pourquoi Berlin ? Non pas pour fêter les 61 ans d’Angela qui était partie elle au G7 avec Barak, François, Paul et les autres, encore moins pour passer une soirée spéciale new wave en reprenant en débardeur et en crête tous les titres du groupe du même nom, Berlin, donc (à savoir un seul connu : « take my breath away », B.O de Top Gun !!! Haannnn mais tout s’explique, Top Gun = Avion = Jet = Voyage Poitiers/Berlin) ; mais bel et bien pour aller voir la finale de la Ligguuuueeeee des Champions (je chante hyper bien l’hymne) qui voyait s’affronter le Barça et la Juve (Barcelone contre Turin pour ceux qui ne regardent pas le foot).

Oui mais voilà, Poitiers-Berlin, sur 12heures top chrono, même invité par Platoch, en train, c’est pas jouable ; déjà parce que Poitiers, t’arrives à Montparnasse, tu prends le métro, direction gare de l’est, t’en as pour 3h, puis, tgv vers Strasbourg, puis sandwich, pause à la Brasserie Kaslbrau, tu prends 1h, direction Berlin, en plus t’as tes deux mômes, qu’ont faim, qu’ont soif parcequ’ils ont rien voulu manger chez Kalsbrau pour cause de « j’aime pas le choux ça sent pas bon », bref, la galère, t’arrives au stade tu sais pas où est la loge, tu tournes en rond, t’es fouillé, bref, tu rentres en tribune vide à 6h du mat’, y’a plus que les jardiniers et les joueurs de foot qui tringlent les hôtesses dans les vestiaires, sale spectacle pour les mômes, et faut déjà repartir. Pas pratique.

Sinon, t’as l’avion, oui mais même si tu voyages léger, le temps de faire Poitiers-Roissy ou Orly Ouest, en plus à Antony ton ticket de métro marche pas pour prendre le OrlyVall (ici on dira OrlyValls, comme ça pour le fun), tu passes le check-in, le check-out, le check-check-check your booty baby, idem, t’arrives à l’Aéroport de Berlin hyper crevé moitié en sueur, genre tu vas avoir des auréoles sous la chemise et t’as toujours tes deux gamins qu’ont faim et soif parce que t’as pas voulu payer un Mars à 15€ dans le Easy Jet, t’arrives à 4h30 du mat’ en tribune, bref, ça change rien, bref, t’auras même pas vu Messi, Messi qui ? Messi la SNCF ou Air France. Donc oui, tu fais bien de prendre un Jet de la République pour aller plus vite, normal !

Et bien vous me croyez ou pas, y’a 77% des français (source Ipsos-Sofres-Institut Pain Harris double tranche moelleuse spéciale petit dej avec des pépites de chocolat) qui ne comprennent pas la démarche du premier ministre ! Les 23% restant sont retraités en vacances à Pornic ou enfants de moins de 12 ans et ne savent pas qui est Valls, forcément ça fausse les stats.

Bon, en attendant, le Manuel a décidé de tout rembourser de sa poche personnelle, mine de rien c’est quand même nous qui payons son salaire par remontée comptable de nos impôts personnels…autant dire qu’on tourne en rond.

Rédemption personnelle pour cas analogue : Devant le scandale naissant au sein de la rédaction d’etat-critique.com, je me suis engagé à rembourser le pass Navigo payé par le site avec lequel j’ai emmené mes enfants à Disneyland Paris et initialement destiné à aller voir la TV chez des copains dans le Val de Marne…je m’excuse, ça va hein !!!

J’vous embrasse,

Auteur: Thibault Dablemont

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.