Un homme idéal

Pierre Niney est de retour! Après son César pour sa magnifique interprétation dans Yves Saint Laurent, l’ex comédien de la Comédie Française choisit de jouer sous la direction de Yann Gozlan dans Un homme idéal.

Le film raconte l’histoire de Matthieu Vasseur, un jeune écrivain dépourvu de talent obligé de travailler comme déménageur pour subvenir à ses besoins. Alors qu’il vide la maison d’un ancien combattant d’Algérie, il tombe sur le manuscrit du défunt. Impressionné pour la beauté du texte, il décide de le publier sous son nom. Cet acte l’enfermera dans une spirale de mensonges qui scellera à jamais son destin…

Malgré un scénario alléchant, Gozlan nous propose un thriller très basique. Le film est rempli d’incohérences et de «déjà-vu». Le réalisateur accentue le côté dramatique de son film avec une musique classique omniprésente. Le spectateur est rarement mis sous tension. Les influences sont peut être un peu trop imposantes (surtout le film Plein soleil).

Néanmoins, il est pris de compassion par le personnage principal. Petite pointe d’originalité sur la lumière. Le film est très lumineux ce qui est plutôt rare pour un thriller. Rien à redire sur le jeu des acteurs. Pierre Niney nous confirme son talent et réalise une excellente interprétation. Quand à Ana Girardot, elle sublime le film tant par sa beauté que par son talent.

Gozlan aurait pût faire un film plus personnel ce qui aurait donné plus de caractère au film. Un thriller loin d’être idéal que le spectateur oubliera très vite…

Avec Pierre Niney, Ana Girardot, Andre Marcon et Valeria Cavalli – Mars distribution – 18 mars 2015 – 1h37

Auteur: Pierre Bertrand

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.