Un amour Exclusif

Amour, suicide et mort. Ne vous enfuyez pas, Un amour exclusif de Johanna Adorjan est passionnant !

Un amour exclusif est un récit consacré aux grands-parents paternels de l’auteur. Ceux-ci ont décidé, de se suicider ensemble quand elle avait une vingtaine d’année. Il était gravement malade et diminué. Elle ne voulait tout simplement pas vivre sans lui.

Johanna Adorjan dans un style d’une simplicité qui refuse l’apprêt et se rapproche de la limpidité, évoque le parcours de ses grands-parents, juifs hongrois. Séparés une fois pendant la seconde guerre mondiale quand il est envoyé au camp de Mauthausen, dont il réchappera mais qu’il ne voudra jamais évoquer, le mari, médecin, restera toujours avec sa femme par la suite, en couple fusionnel.

Leur vie à Budapest sous le régime communiste se passe convenablement jusqu’à ce que l’insurrection de 1956 soit réprimée. En quelques heures, la famille décide de fuir et trouve refuge au Danemark où une nouvelle vie commence.

Johanna garde des souvenirs typiques de ses grands-parents : ces personnes qui paraissent âgées et qui couvrent d’amour leurs petits-enfants. Elle les a profondément aimés et c’est pour cela qu’elle vit leur suicide comme un évènement traumatisant.

Parallèlement à la description de leur parcours, le récit décrit leur dernière journée et leur passage à l’acte. Il faut que tout ait l’air normal aux yeux des autres alors qu’il s’agit des derniers moments. Sans doute, est-il nécessaire pour Johanna Adorjan de tout décrire car cela permet de comprendre un processus et un cheminement. Le lecteur est à la fois fasciné et horrifié par ce compte à rebours avant la disparition.

Ce livre permet de réfléchir à plusieurs sujets : la vie sous un régime sévère et répressif, la résilience des parcours personnels, l’amour qui nous lie à une personne et qui fait qu’on ne peut concevoir l’existence sans elle.

Au-delà de ces thématiques, ce livre marque par son écriture fluide et sa lucidité. Johanna Adorjan cherche à comprendre la vie de ses grands-parents et leur passage à l’acte. Ce faisant, elle nous ouvre des portes, elle nous interroge également.

10/18 – 184 pages

Auteur: Philippe Sendek

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.