The Woman

Journée de la femme oblige, un petit film d’horreur féministe et bien craspec… youpi!

Lucky McKee aime les femmes et les séries B. May son premier essai, était un joli film bizarre avec une fille très bizarre provoquant des catastrophes très bizarres aussi! Une série B dérangeante qui a donc précédé ce The Woman, un truc tout aussi bizarre et bien plus!

Un type normal va donc rencontrer une créature bizarre, une femme bizarre. Il la capture et décide avec l’aide de toute sa petite famille bien tranquille de la « civiliser »…

Mais les instincts primitifs sont partagés par tous selon le réalisateur qui va donc transformer la petite famille en psychopathes dangereux. Fauché, pas toujours bien joué mais conscient de ses limites, le film va assumer son concept à fond. Allant jusqu’à la plus sanglante des idées.

Tout devient déviant. Farouchement indépendant, Lucky McKee ironise sur la situation de départ pour déboucher sur un final glauque, gore et grotesque en même temps.

La femme sauvage réveille donc les pulsions de toute la famille. Et ca part très très loin dans la folie meurtrière. Parce que le film met les tripes à l’air (dans tous les sens du terme), il est difficile de rester indifférent. La morale est sérieusement chahutée par cette série B qui donne une vision plus que radicale de la lutte entre les sexes! Les femen apprécieront!

De Lucky McKee
Avec Pollyanna McIntosh, Brandon Gerald Fuller, Lauren Ashley Carter et Chris Krzykowski – Emilya – 2012

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.