The Hollywood Vampires

La grande histoire du rock’n’roll se rappellera peut être du Hollywood Vampires, réunion de soulographes, adeptes de la musique et des joyeux délires en tout genre!

Dans les années 70, Alice Cooper fonde pour rigoler, un club pour stars du rock et fans de la boisson, The Hollywood Vampires. La bonne blague de comptoir s’adresse à des personnalités commme John Lennon, Keith Moon ou Bernie Taupin. Des décennies plus tard, Cooper raconte cette petite mésaventure à son ami Johnny Depp.

Fasciné par les héros du rock, le comédien, gratteux à l’occasion, se propose de faire renaître l’institution noctambule sous la forme d’un groupe réunissant le grattin de ce rock imbibé et décimé aussi, il faut l’avouer. Alice Cooper redevient le président d’honneur des Hollywood Vampires, accompagné du guitariste d’Aerosmith, Joe Perry.

Le trio ouvre son carnet d’adresses pour inviter des amis à jouer des vieux morceaux des années 70, qui ont fait la renommée d’artistes tragiquement disparus! On ne manque pas d’humour noir chez les Hollywood Vampires. On reprend donc les Doors, T.Rex ou les Who.

Le trio ne manque pas d’énergie malgré l’âge et les excès. Ils sont accompagnés par des copains pas comme les autres. On entend une bonne partie des Guns (Slash, McKagan et Sorum). Dave Grohl apporte sa touche tandis que McCartney a lui aussi poussé le son de sa basse au maximum.

Il y a aussi le chanteur d’ACDC, le guitariste des Eagles, le guitariste des Doors, le fiston de Keith Moon et tout un tas d’amateurs grandioses de gros rock qui tabasse, qui sue et qui se saigne sur des décibels impressionnantes. Juste avant sa mort, le géant Christopher Lee apporte sa contribution pour que le décor morbide et délirant soit planté.

C’est un peu la réunion de anciens du lycée. Mais ils prennent un malin plaisir à faire renaître les sensations de ce bon vieux rock de papys. Les jeunes connaissent cela par le jeu video Gutar Hero mais là, la démonstration est faite en vrai, par des vieux briscards, qui n’ont plus rien à prouver mais qui semblent beaucoup rigoler ensemble.

Republic – 2015

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.