Talking is Hard

Le cadeau idéal pour Noel!

Ce n’est pas tous les jours que je traine dans les pages musique d’Etat Critique mais il fallait que je vous parle d’un groupe extraordinaire, qui en fait trop et qui fait ça très bien. Ca faisait quelques années que l’on voyait les graines de rock star se remuer comme des balais devant des synthétiseurs ou jouer/chanter comme des robots. La nouvelle génération découvrait les Eighties et ses kitscheries.

Walk the Moon, quatuor de têtards de Cincinnati, lui pille littéralement les années 80. Avec une candeur et une énergie qui forcent le respect. Rarement on aura entendu un ersatz de musique eighties aussi parfait! L’imitation est stimulante et hilarante! On s’y croirait. Promis, une coupe mulet vous pousse dans le cou durant toute l’écoute du disque.

Car les petits jeunes de l’Ohio prennent tous les clichés du genre et les gonflent avec un souffle inattendu. Ca décoiffe. Ils imitent les guitares de U2 mais aussi celles des groupes de hard de cette époque (Europe, Def Leppard). Vous savez quoi? Ca marche. On est tout sourire.

Les synthés soutiennent une base rock que n’aurait pas renié Huey Lewis ou Lloyd Cole. Walk the Moon (emprunté à Police) fait un grand écart entre le mauvais goût et la bonne inspiration. Il y a le pire et le meilleur qui se confondent dans des titres pétaradants, excessifs mais réellement drôlatiques!

C’est de la new wave poussée vers une pop contemporaine, délirante et colorée. C’est un peu n’importe quoi mais il y a du coeur à l’ouvrage. Rien que pour ça, Walk the Moon ne mérite pas qu’on leur marche dessus!

RCA records – 2014

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.