Sweet Sixtine

Il y a quelques temps, dans ses pages, il était question de musique pour grandes surfaces. La marque Zadig et Voltaire préfère produire sa propre bande son. Donc de la musique de shopping, stimulante et élégante.

Le label est donc jugé suspect mais la production du duo électro pop est bien plus que soigné. Il y a tout ce qu’il faut pour briller en société. Un mélange subtile de pop bercé sur des beats intenses avec tous les effets qui vous donnent l’envie de consommer de la musique…

Bon on arrête ici les remarques un peu cyniques car franchement Sixtine, alliance entre une chanteuse et un habitué de la French Touch, reste une belle révélation. Ce n’est pas nouveau. Mais c’est justement le plaisir coupable de mélodies nostalgiques qui font plaisir à entendre.

C’est un peu daté. Mélanie et Eric refont les années 90 et la house qui commençait à faire secouer les popotins de la planète entière. Cet aspect rétro a quelque chose de romanesque comme si le duo était à la recherche du temps perdu.

Claviers et machines font ce qu’il faut pour que l’on remonte le temps. Avec délice et sans mélancolie. On ne sait pas si cette musique va pousser les ventes de vêtements mais elle est très vintage et rappelle que la French Touch est désormais une marque indélébile dans l’histoire de la musique.

Z&VM – 2014

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.