Suicide Squad

Voici donc Douze Salopards pour faire un tout petit nanar… est ce la fin des super héros? Peut être! Car c’est déjà fini pour les super vilains!

Et donc que va t il rester à notre pauvre Batman? Son copain Superman n’est plus là et les métahumains sont plutôt d’une bonne nature! Un héros ne peut pas exister s’il n’a pas en face de lui un nemesis digne de ce nom! Donc en quelques minutes, la Chauve souris milliardaire s’efface pour laisser la place à des super vilains!

Pas si méchants que ça et c’est là la grosse déception de ce nouveau film issu de l’univers DC, qui tente de concurrencer la machine à cash qu’est devenu Marvel et ses super héros qui font des blagues face à la mort!

Pour faire la différence, Suicide Squad réunit donc toute une ribambelle de méchants grimaçants qui doivent faire le bien contre leur volonté. Ils ne sont pas beaux. Ils sentent mauvais. Ils ont des gros flingues, des grandes dents et adorent se battre! Il ne font hélas jamais peur et malheureusement, le film montre qu’ils ont un petit coeur qui bat et qu’ils sont capables d’aimer comme des midinettes.

La figure du Joker prend très cher. Le pauvre Jared Leto fait une imitation en technicolor de Jack Nicholson qui fait penser hélas pour lui à Louis de Funès. Le reste du casting est du même tonneau. Will Smith ne veut pas jouer les badass pour ne pas faire peur à son public. Margot Robbie surnage avec ses jolies fesses et deux ou trois vannes bien senties. Les autres affreux sont des faire-valoirs sans grande saveur.

Ils détruisent tout sur leur passage, tout comme le réalisateur David Ayer, habitué aux polars musclés (Training Day, End of Watch). Il a visiblement piétiné un scénario indigent qui s’imagine comme une version moderne des Douze Salopards. Mais le récit de ce couteux blockbuster radote, se répéte et amène deux ultra super belliqueux méchants qui font hurler de rire tellement ils sont ridicules.

Cela nous vaut le final le plus paresseux de la planète super héros avec une baston sortie d’un mauvais jeu vidéo. Pour leur première sortie, ces dangereux assassins s’offrent un enterrement de première ordre et le titre du film est tristement prémonitoire.

Avec Margot Robbie, Will Smith, Jay Courtnay et Cara Delevingne – Warner – 2016

 

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.