Star Trek Beyond

Et bien moi qui avait adoré dans l’ordre, Star Trek 2 Into Darkness, puis le premier, je suis forcée de m’incliner devant cet opus hors limite qui m’a littéralement scotché sur mon siège en mode distorsion!

Pour de vrai, on s’en prend plein la gueule et les oreilles durant deux heures. La musique est sublime et l’histoire est tenue par un rythme incroyable. Le récit lui ne se perd jamais. Les méchants, tout droits sortis du meilleur « Face Off » (émission de télé réalité californienne extrêmement drôle où des apprentis maquilleurs s’affrontent) sont formidablement réalisés.

Les effets spéciaux et les décors sont bluffants eux aussi. La technique et la beauté dépassent tout ce que l’on avait pu voir dans les deux premiers volets! Ces derniers furent dirigés par JJ Abrams qui depuis a piloté un vaisseau spatial encore plus mythique (le dernier Star Wars pour ceux qui voyageraient sur une galaxie lointaine). Justin Lin a le mérité de surprendre dans le bon sens du terme.

Je rappelle que celui ci fut à la tête de plusieurs Fast & Furious. Pas les pires de la saga mais disons, qu’entre la terre et l’espace, le vide intersidéral est considérable. Heureusement Justin Lin est parfaitement à l’aise avec les enjeux galactiques de Star Trek. Il laisse sans voix!

Il y a une sorte de renouveau dans cet épisode. Abrams faisait un recyclage astucieux de Star Trek. Voir les deux premiers sont nécessaires pour apprécier le troisième. Mais ce Star Trek réussit dans un genre différent en appuyant l’hommage à toute la saga originale. La reconnaissance au passé existait déjà mais il y a dans Beyons un Je ne sais quoi de nostalgique. Dans les décors, les dialogues et même les costumes. C’est ce qui le rend meilleur que les autres.

Ca va débattre longtemps ches les fameux trekkers mais en même temps a l’espace temps avec nous: largement de quoi explorer les univers et toutes les galaxies avec le capitaine Kirk et son équipage. Ou est qu’on signe pour l’embarquement?

AVIS AUX AMATEURS

Avec Chris Pine, Zachary Quinto, Simon Pegg et Sofia Boutella – Paramount – 17 aout 2016 – 2h03

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.