Sciences Politiques

Album de reprises, culotté! Bah oui ca existe!

Pascal Bouaziz est un homme pressé.Pascal Bouaziz multiplie les projets. Pascal Bouaziz a le rock dans le sang.
Il aime l’urgence du genre. Il célèbre son aspect rugueux et populaire. Il s est fabriqué une conscience en écoutant The Jam, Leonard Cohen, Sonic Youth et d’autres héros du rock venu d’en bas. Grâce à eux, Pascal Bouaziz démontre encore une fois qu’il est vraiment un type singulier!

Il retrouve donc le groupe de ses débuts. Après un bouquin, un autre groupe et un disque solo, il retourne aux sources. Pascal Bouaziz reforme à nouveau son groupe étrange pour rendre hommage à ses illustres ancètres. Mais il va refuser une fois de plus de faire comme les autres.

Pour l’hommage poli, il faudra repasser. Frondeur est un mot à la mode, mais il décrit assez bien l’artiste et son groupe. Ils ne vont pas faire comme tout le monde. Pour la sixième fois, Mendelson va prouver qu’il sort du lot. Ils peuvent paraître prétentieux mais ils se font vraiment une haute idée de leur vision rock de la musique.

Mendelson prend donc les titres de sa jeunesse pour décrire la société d’aujourd’hui avec une amertume qui nous plonge dans les abimes de l’existence. Bouaziz et ses pote de toujours ne sont pas des optimistes mais renouvellent la chanson politique et l’album de reprises en un seul effort. C’est pas mal du tout.

Si vous avez les idées noires, ne comptez pas sur ce disque pour vous remonter le moral. Néanmoins, il est ici question ici de conscience, de création et d’originalité. Ce qui vaut à coup sûr que vous prenier un petit cours de sciences politiques!

Ici d’ailleurs – 2017

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.