Projet Almanac

Que faire lorsque l’on peut voyager dans le temps ? Si vous posez cette question à une bande de lycéens américains, ils iraient simplement faire la fête dans un festival de musique trop cool et chercheraient à se rouler des pelles !

Voilà le beau sujet de Projet Almanac, qui va nous en dire beaucoup sur les mœurs bizarres des adolescents d’aujourd’hui. Produit par MTV et Michael Transformers Bay, ce petit produit de consommation vous demande de déposer vos neurones à l’entrée de la salle. Il ne vous servira à rien.

Un brillant lycéen découvre ainsi que son papa a conçu une machine pour voyager dans le temps. Il a deux copains geek, une sœur canon et sa découverte va attirer la bombasse du lycée dans ses filets. Comme Michael Bay produit la chose, nous avons droit à deux jolies actrices, aussi crédibles dans un lycée qu’un bon mot d’esprit dans notre fameux Almanach Vermot ! Leurs cuisses fermes et bronzés soutiennent l’intérêt car les autres têtards sont transparents !

Le film aurait pu être un hommage aux années 80 (type Explorers de Joe Dante ou Retour vers le Futur) avec un peu de poésie et de psychologie. Non, c’est un bon gros found footage de gueule, qui n’arrive même pas à respecter le principe de la réalisation à la première personne !

C’est, hélas, juste un film pour consommateurs de boissons énergisantes et de hits commerciaux. Ils sont assez désespérants. On devine un concept marrant mais à la fin, on se demande si la lecture du Vermot ne serait pas plus divertissante. C’est dire…

Avec Jonny Weston, Sofia Black D’Elia, Michelle de Fraites et Allen Evangelista – Paramount – 25 février 2015 – 1h40

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.