Pourquoi ceci n’est pas une piste de skate

On parle assez peu d’architecture sur Etat-Critique! Bon okay, c’est un peu normal mais voici un petit concentré de lumineuses anecdotes sur le monde d’aujourd’hui.

Lorsqu’on lit le livre de John Kukowsky on plonge littéralement dans l’ambition et le modernisme. C’en est très inquiétant lorsque l’on voit certains résultats. Mais il y a, à chaque fois, l’envie de changer les choses. Les bâtiments sont fantaisistes mais représentent tout le temps, une vision, un besoin ou tout simplement un rêve.

Ce qui rend ce petit illustré, presque romanesque. Divisé en cinq parties, le livre offre des personnages et des lieux. Il y a des histoires autour de chaque immeuble ou autres musées. Bien entendu la partie sur les hauteurs et les monstres de métal qui se prennent pour la tour de Babel est la plus impressionnante.

Mais on s’amusera beaucoup plus avec les parties sur les hommages au passé ou sur les errances autour du futur. Il y a des choses absurdes ou réellement kitsch. Il y a aussi de belles choses qui nourrissent nos émotions. C’est étrange. On pourrait pleurer devant un morceau de béton.

On n’en est pas là mais ce livre au titre assez rigolard prouve que la vulgarisation a du bon et de l’humour. On apprécie les explications et les petites histoires qui font naître du sol des bizarreries. Il y a en a des belles. Il y en a des moches. Il y a de l’austérité ferme et des folies géométriques. Non, sérieusement, l’architecture, c’est franchement sympa!

Marabout – 220 pages

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.