Patch the sky

Du rock nostalgique et bruyant… he bien vous savez quoi, ca peut le faire!

Il faut bien l’avouer: l’envie de simplicité prend le dessus lorsqu’on passe nos journées autour de mauvaises nouvelles qui surenchérissent dans l’horreur. Bob Mould a cinquante cinq ans et joue du rock, comme s’il était un adolescent. Simple, rageur et salutaire!

Husker Du était un groupe bruyant des années 90. Leur chanteur, Bob Mould, continue bien des années après le succès, a s’acharner sur sa guitare. A 55 ans est ce bien raisonnable? Oui quand on devine la jouissance du chauve à gratter ses accords comme un forcené. Mould sait ce qu’est le hardcore et joue encore les révoltés avec quelques potes.

L’énergie n’est plus juvénile mais on sent que cela maintient à flot un artiste tourmenté mais ravi de se réfugier dans le rock qui fait du bruit, qui fait chauffer les décibels et qui ne veut pas se prendre complètement au sérieux. Patch the sky est un disque de rock.

Celui qu’on entendait quand Kurt Cobain était vivant, lorsque Alice in Chains avait un chanteur, quand Seattle était la capitale du Monde musicale! C’est un geste de survivant que ce disque! C’est un devoir de mémoire que réalise Bob Mould. Il y a là les guitares héroïques, des rythmiques orgueilleuses et des chansons qui s’écoutent en montant le volume à fond. C’est peut être un peu nostalgique comme plaisir, mais Bob Mould est un héros discret qui fait des disques simples, à l’ancienne et ce n’est pas si mal. La musique ne doit pas toujours nous transporter dans le futur!

La passé, ca a parfois du bon!

Merge records – 2016

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.