Nous les morts

Ils sont partout. A la télévision. Au cinéma. Dans les jeux vidéo. Dans les bédés du monde entier. Ils dévorent les humains sur tous les territoires. Le monstre le plus usé depuis ce début de Siècle arrive dans un nouveau monde: celui des incas! Surprise!

George Romero a attendu longtemps pour voir aujourd’hui sa Nuit des Morts Vivants, l’annonce de tout un genre qui prend le contrôle de la fiction aujourd’hui. Depuis 1968, le zombie est passé par tous les états et désormais, il est l’arme fatal de tout scénariste. Le zombie est à la mode.

Ce que prouve de manière originale cette nouvelle bande dessinée, Nous les Morts de Darko Macan et Igor Kordey. Cette fois ci le mort vivant se découvre des origines irlandaises mais aussi inca! En tout cas, les deux auteurs font dans la fantasy la plus débridée.

Ce qui a le mérite de surprendre. On commence à s’habituer aux morsures d’êtres décharnés. Ici, en pleine uchronie, les zombies envahissent l’Europe. Mais chez nos voisins incas, ce n’est qu’une légende. Pour eux, ce pourrait être en Europe que se trouve la fontaine de Jouvence. C’est bien entendu le début des soucis pour le jeune prince inca…

Première partie d’une saga, Nous les Morts se révèle être un récit d’aventures, noir et sans concession. Le dessin n’a rien d’extraordinaire mais l’histoire est vraiment déroutante ce qui n’est pas pour nous déplaire! C’est un joyeux délire sanglant et efficace. Il y a même un petit coté vintage à l’ensemble avec ce refus de respecter l’Histoire avec un grand H!

La curiosité que suscite de ce premier tome réveille bien entendu une impatience à lire la suite… et la dévorer!

1. Les enfants de la peste Delcourt – 56 pages

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.