Not A Minute Too Late

Pas une minute à perdre, vous devez découvrir cette artiste !

Effectivement ce titre d’album souligne l’envie carnassière de la chanteuse Yana Bibb d’embrasser le jazz et son souffle voluptueux. En quelques minutes elle vous envoute et vous tomberait sous le charme de cette nouvelle chanteuse qui connait assez bien la maison !

En effet, Yana Bibb est la fille d’Eric Bibb et la petite fille de Leon Bibb. Ce dernier est un chanteur américain des années 60 70, très connu dans le showbiz de l’époque. Son fils Eric est devenu un bluesman reconnu en Europe.

La fille d’Eric veut donc continuer cette tradition musicale mais s’échappe vers le jazz sensible et vénéneux. Franchement il est impossible de résister à son charme. La voix est calme mais sûre. Le papa donne des conseils dans l’écriture.

Les chansons sont douces mais jamais faciles. Il n’y a rien de transcendant dans ce premier album mais on est attiré par le timbre, entre soul, jazz et folk. Yana Bibb a l’art de regarder derrière elle sans être rétrograde ou carrément réactionnaire.

Ses mélodies ne font pas datées. Les reprises ne sont pas des tours de force. Yana Bibb ne perd pas de temps pour se faire plaisir et le partager avec nous. Son disque est nuancé, intelligent, brillant. Bref, le talent est inné chez les Bibb !

Dixiefrog – 2014

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.