Nos Voisins du Dessous

voisinsNNP-BILL_BRYSON_LIBRARY_10Envie de voyager ? Pas besoin de congés supplémentaires, Bill Bryson propose une exploration drôle et érudite de l’Australie dont vous me direz des nouvelles !

S’il est un univers où l’on trouve le pire et le meilleur, c’est bien le récit de voyage. Et je ne parle pas des interminables soirées diapos d’amis bien intentionnés, persuadés de l’intérêt universel de leurs photos de l’Acropole (aussi bondée que les quais du métro un soir de grève) ou de la tour de Pise (que le petit dernier fait mine de redresser). Non, ce sont bien à des auteurs publiés que je pense. Mais chut, pas de nom ici.

Laissons donc les fâcheux à leurs pensums et consacrons notre attention à Bill Bryson, leur antithèse absolue. Car, alerte quinquagénaire natif de l’Iowa, notre explorateur moderne se caractérise avant tout par une curiosité insatiable et un humour typically british qui fait la part belle à l’autodérision.

C’est donc en bonne compagnie que nous embarquons à ses côtés pour un long périple australien (nos « fameux » voisins du dessous) qui nous fera sillonner en tous sens l’île-continent aux paysages fabuleux. Flore, faune, habitants, coutumes, villes et campagnes, jungles et déserts sont passés au crible de l’œil acéré de notre guide qui ne se départit jamais de sa bonne humeur.

Cette constante légèreté du style et du propos ne nuit pourtant nullement à l’érudition d’un récit qui nous fait appréhender mieux que bien des ouvrages dits « sérieux », la complexité d’un pays que l’on connaît si mal : saviez-vous, par exemple, que l’Australie est une monarchie ? Ou encore, êtes-vous capable de citer le nom du Premier ministre australien ?

Alors on lit Nos voisins du dessous comme un véritable roman dont on est impatient de découvrir les nouvelles péripéties. Et l’on se découvre une irrépressible envie de partir à notre tour pour l’hémisphère sud en emportant cet ouvrage dans nos bagages (quel meilleur guide pourrions-nous choisir ?), en attendant de découvrir les autres livres de Bill Bryson, qui offrent encore des voyages drolatiques en perspective.

Petite biblitheque Payot – 451 pages

Auteur: Joël Fompérie

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.