New English

New English? Un Américain se demande s’il n’est pas la nouvelle noblesse du rap yankee.

Sur le papier, il est un peu comme les autres. Il a des tatouages partout et il semble mieux connaître les commissariats que les églises. C’est pourtant la bas qu’il a appris à chanter avant de vivre sous les règles de la rue après avoir quitté l’école à 14 ans. Si vous voyez ce que je veux dire. Comme tout bon rappeur, on lui a tiré dessus. Il est tout colère sur ses morceaux qui dénoncent le Monde pas beau et pas gentil.

Desiigner c’est le rappeur New-yorkais dans tout ce qu’il y a de plus urbain. Il fait de la musique qui suffoque. Il a une hargne qui pourrait faire mal aux oreilles mais les mélomanes découvriront aussi un type qui sait écrire des chansons avec une dramatisation à outrances mais avec du lyrisme!

Aidé par le roi de l’esbroufe, l’impayable Kanye West, Sidney Royel Selby III a connu un énorme succès avec le titre décalé, Panda. Son album lui est nettement moins « nouveau riche » que son illustre ainé. Sur le label Def Jam, il respecte les règles avec classe.

C’est sans surprise mais Desiigner est un très bon rappeur et à 19 ans, il a effectivement tout du jeune requin qui va peut être prendre le pouvoir dans les mois ou les années à venir. Conscient de ses faiblesses et/ou de ses qualités, il réalise un disque court mais terriblement efficace.

Ce n’est pas la classe anglaise, mais son disque est typiquement new-yorkais et c’est déjà pas mal. On attend la suite…

def jam – 2016

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.