Money Monster

Très bon thriller, haletant et prenant, qui n’est pas sans rappeler notre réalité!

Après le glaçant Night Call qui dénonçait la haute manipulation des médias, c’est au tour de la brillante Jodie Foster de nous livrer une satire du crash boursier. Une fois de plus, les médias seront au centre de l’affaire: ils restent en Amérique un moyen bien pratique de mener à la vérité.

Puisque le film pose des questions simples comme « ou passe notre argent » ou « à quoi servent les banques ». Depuis 2008, les révélations sur le sujet sont effrayantes et les interrogations se font sous la forme d’une prise d’otage comme dans Inside Man de Spike Lee… à croire que Jodie Foster ne soit plus sortie de cette banque.

C’est bien ficelé. Les acteurs sont parfaits. Mention spéciale à George Clooney que l’on semble redécouvrir ici. On finit par s’identifier au preneur d’otages qui a investi toute sa fortune dans le vide et qui est prêt à se lancer dedans. L’intrigue est suffisamment intéressante pour qu’on ne se lasse pas d’une situation pourtant connue.

En plus, c’est drôle. Oui, drôle. La réalisation est efficace et maintient le suspense jusqu’à la coupure de la mire.  Et tout cela soutient une vraie question d’actualité: faut il en arriver jusque là pour se faire entendre? Je crois malheureusement qu’il n’y a que sous les feux des projecteurs et sous la menace de la violence qu’on arrive à s’exprimer jusqu’au bout!

AVIS AUX AMATEURS

AvecGeorge Clooney, Julia Roberts, Jack O’Connell et Caitriona Balfe – Sony – 12 mai 2016 – 1h38

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.