Manifeste contre la peur

VioleTT Pi est un drôle de bonhomme. Il propose des drôles de disques! Avec de drôles d’instruments. Et des drôles de paroles! Et une drôle de pochette! Manifeste contre la peur est finalement assez drôle.

Derrière le nom de VioleTT Pi se cache le Canadien Karl Gagnon, qui a aussi une autre qualité: il est le compagnon de Klo Pelgag. Tout de suite, on sent que nos habitudes d’étiquetage vont être mises à rude épreuve. La jeune fille est bien barrée, alors que dire de VioleTT Pi qui philosophe sur le Monde avec une excentricité tout aussi exotique?

En gros pour présenter son manifeste, on pourrait parler de poésie punk. Le musicien aime partir un peu dans tous les sens mais il retombe toujours sur ses pieds et glisses sur des genres variés. Parfois il fait dans la chanson à texte puis se faufile vers des envies plus rock ou plus barrées encore.

Il est difficile à suivre. Un manifeste, c’est construit. Ici l’ambition semblerait être l’inverse: VioleTT Pi ne veut pas s’attarder sur un style et les attrape tous pour en faire quelque chose d’assez anarchique mais pas déplaisant du tout. Mais il faut avoir l’esprit très ouvert pour s’attacher à sa douce folie.

C’est un disque plein d’appetit. Le chanteur est peut être un peu trop gourmand mais son manifeste contre la peur nous fait parfaitement oublier celle qui régne dans nos quotidiens, nos smartphones, nos fakenews…

L Abe – 2017

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.