Louis Matthieu Joseph et Anna Chédid

Normalement, j’aurais dû démonter cette réunion de famille avec tous ses bons sentiments et tout ça. Mais le 13 novembre est passé par là et depuis ce boeuf familial est rassurant et fait fuir un peu nos idées noires. Salvateur!

A la première écoute, c’est presque insupportable. Les Chédid s’enferment une semaine dans un studio en Provence et font un disque avec les titres qu’ils reprennent sur scène. Cette tournée était inévitable. Le père est sympathique. Le fils aîné est surdoué. Le second garçon a une vraie personnalité et la fille a une voix impressionnante. Ils nous énervent avec leur succès et leur talent, les Chédid.

En plus ils sont plein de bons sentiments et de bonne volonté. Ils dénoncent la guerre, la violence, la maladie et chantent joyeusement l’amitié, la famille et l’amour. C’est un peu le monde des Bisounours. Heurusement leurs reprises sont séches et vont à l’essentiel. Il y a peu d’artifices, c’est ce qui sauve le projet!

Et puis il y a eu le 13 novembre 2015 et toutes ses horreurs. Ils passaient pour une bande de boy-scouts: ils nous rassurent avec leurs chansons pleines d’utopies, sans cynisme, sans sarcasme. Les Chédid, ils nous font du bien à la tête et même aux corps. Les riffs électriques de Matthieu sont explosifs dans ces nouvelles interprétations qui mélangent les compositions des quatre Dalton.

Les voix s’entremêlent bien et visiblement l’ego est oublié sur ce double album qui passe pour une lettre d’optimisme, de joie et de bien être. Une fois que l’on écoute ce disque, on n’a plus l’envie de s’informer, de se faire engueuler par les nouvelles, d’avoir peur d’ouvrir un journal.

On se voit juste dans une voiture à chanter ces quelques hymnes à la joie avec les gens qu’on aime. On veut répéter leur amour de l’autre. On se sent bien entouré de mots doux, de rythmes gentillets et de musiciens passionnés. On chanterait bien leurs variations de leurs hits autour d’un feu avec des chamallow. C’est le monde des Bisounours mais qu’est ce qu’on est bien avec eux! Pour l’instant, c’est un cadeau que peut nous donner la musique: profitons en!

Universal – 2015

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.