Lobo de Bar

Bon dans le dernier article, on traitait de la musique comme une aire de repos pour vieux mélomanes. La musique c’est aussi la fiesta, le foutoir et la rencontre. Altermondialiste et alternatif, La Pulqueria va vous empêcher joyeusement de dormir!

Oui c’est vrai que j’ai du me déhancher sur un bon vieux titre de Beyoncé durant le réveillon. Très tard j’ai du faire la chenille avec quelques amis qui n’arrivaient plus à articuler les profondes paroles. Mais c’est aussi ça la musique: un moment de communion éthylique.

Pour poursuivre la fête, il suffit d’écouter un disque de La Pulqueria, un groupe de Valence qui se prend pour la Mano Negra et autres groupes sans frontières. Ils ont sacrément la patate! Mené par l’Huracan Romantica, un chanteur bondissant, La Pulqueria poursuit cette tradition d’un rock qui ouvre les écoutilles sur tous les styles avec l’envie de faire danser le Monde entier.

Ils sont donc généreux dans l’effort. 12 ans après leur premier disque, le groupe continue de faire chavirer un rock, entre les Pogues et Ska-P. Le coté latin va très bien avec un hard rock dégourdi et l’aspect festif, vivant et plaisant.

On finit épuisé à la fin de leur disque, en forme de bodega électrique. Mais ils font du bien au moral. On oublierait l’hiver, les clowns tristes et les mauvaises nouvelles qui nous agressent dans le journal. Un peu de légèreté ca ne fait pas de mal. On prolonge la fête.

Actua Music – 2016

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.