Les Sourds-Doués, Jérémie Milsztein, Auguste Théâtre

Bienvenue chez les copains ! A l’Auguste Théâtre en compagnie de ses quatre drôles de comparses, on se sent comme à la maison. La musique comme moyen d’expression, nous sommes témoins de leurs facéties et séduits par la bonne humeur qui se dégage de ce quatuor atypique.

Les Sourds-Doués, c’est tout d’abord une rencontre entre quatre garçons partageant le même amour de la musique. En 2011, ils décident de monter un spectacle humoristique en associant des instruments aussi variés que la clarinette, la trompette, le cor et la clarinette basse. Le concept est une belle réussite puisque le spectacle est joué en France et à l’étranger sur plus de 200 dates.

Fort de leur succès, ils passent la vitesse supérieure en créant leur deuxième spectacle « Sur un malentendu…» en s’entourant d’une équipe élargie. Pour préparer ce second opus, ils vont travailler avec plusieurs professionnels tels un metteur en scène, un magicien, un chef de chant…

Le résultat s’en ressent puisque vous n’avez plus l’impression de voir un « simple » spectacle de musique mais d’assister à de véritables numéros de cabaret. Ces quatre garçons ne reculent devant rien puisqu’en plus de jouer, ils dansent et chantent sur scène. Mais attention, c’est toujours avec une pointe d’humour absurde qu’ils nous proposent leurs saynètes.

Et sinon, qu’est-ce qu’ils cherchent à nous raconter les Sourds-Doués ? C’est tout d’abord une histoire d’amitié où quatre cravatés se défient. Nous suivons leurs répétitions fastidieuses où chacun affirme sa différence. Le comportement des uns exaspèrent les autres et vice-versa. Mais finalement l’équilibre et la cohésion du groupe proviennent de la complémentarité de ses éléments.

Avec dérision et humour, ils vous embarquent avec simplicité dans leur univers. Du jeu musical au jeu théâtral, on ne s’ennuie pas un instant. Si vous voulez faire le plein de bonne humeur, courez voir ce quatuor de musiciens burlesques !

Les Sourds-Doués 

du 1er  au 23 Décembre 2016 

A l’Auguste Théâtre

François Pascal : clarinette basse

Nicolas Josa : cor

Pierre Pichaud : trompette

Adrien Besse : clarinette

Auteur: Rebecca Bory

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.