Les amoureux de Marivaux, Shirley et Dino, Théâtre de Poche

AFF-LES-AMOUREUX1

 

Quatre jeunes comédiens revisitent les duos d’amoureux de Marivaux en sketchs ponctués de chansons contemporaines.

Avec une grande liberté de ton, la troupe prénommée les Mauvais élèves offre une lecture décalée de situations extraites du répertoire de Marivaux. Avec fraicheur et légèreté ils présentent en solo ou en duo l’intrigue de La dispute, La surprise de l’amour, La méprise et La commère.

Après le flottement du début où l’on se demande s’ils vont réussir à moderniser Arlequin sans le dénaturer ni le parodier en tenue sixties, on est emporté dans une succession de sketchs. On salue la variété de personnages. Ils nous offrent quelques grands moments de rire comme l’échange de La mijaurée avec le tombeur ou la vieille fille avec le rustique.

On imagine les heures de lectures, de réflexion, d’essai et surtout de plaisir en coulisses pour marier la langue de Marivaux avec la chanson contemporaine. Bien que la réunion soit souvent plus hasardeuse qu’heureuse, on a plaisir dans l’ensemble à les écouter revisiter quelques grandes chansons françaises comme L’éducation sentimentale de Maxime Le Forestier et Comic Strip de Gainsbourg.

Faire du Shirley et Dino sur la langue de Marivaux, tel était l’écueil à éviter de la part des comédiens mis en scène par le duo d’humoristes. Mais outre certains passages surjoués, la variété de tons met à l’abri du danger. Valérian Béhar Bonnet et Guillaume Loublier, de vrais show men! Des Mauvais élèves à suivre !

 

Jusqu’au 18 janvier 2015

Mise en scène Shirley & Dino

au Théâtre de Poche Montparnasse

Auteur: Estelle Grenon

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.