La Lune Nue

« Un jour, ou plutôt une nuit, la lune, qui était alors une enfant en eût assez d’aller toute nue… »

La lune se confie à sa mère, la « Nébuleuse Voie Lactée » et lui réclame une robe.

Cette dernière, soucieuse de contenter son enfant, lui fait confectionner une somptueuse robe. Mais une seule ne suffira pas : la lune s’arrondit rapidement, et à peine trois nuits plus tard, le somptueux vêtement éclate. La lune est nue à nouveau et bien désappointée. Elle retourne voir sa mère…

Marie Sellier propose là un conte merveilleux (dans tous les sens du terme), dans lequel Voie Lactée, étoiles, comètes et arcs en ciel forment un ballet gai et dévoué pour que la lune grandisse et s’épanouisse au mieux.

Les illustrations, pourtant très travaillées, toutes en détails  restent un peu décevantes à côté de ce texte si lumineux et coloré.

Il n’empêche que La Lune Nue est un album dans lequel il faut se plonger dès 6 ans, un album que l’on peut relire ensuite et dans lequel on découvrira alors d’autres sens.

Du grand Marie Sellier : de la simplicité, de la tendresse

Marie Sellier et Hélen Rajcak

Talents hauts

Auteur: Antoine Bouchon

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.